Sonko défie encore le pouvoir et prévient : « ça ne marchera pas « 

Ousmane Sonko défie le pouvoir et campe sur sa position. Dans l’affaire des 94 milliards qui l’oppose à Mamour Diallo, il « s’en sortira avec une victoire éclatante ». Cependant, le leader de Pastef est bien conscient des risques qu’il encourt en ce moment. Dans « la stratégie du gouvernement de me nuire, il y a 5 possibilités pour le camp de Macky Sall. La diffamation, la diffusion de fausses nouvelles, la dénonciation calomnieuse, le trouble à l’ordre public et atteinte à la sureté de l’Etat et le recel de documents », révèle Ousmane…

Share
Read More

Lutte contre la corruption : Kassoum Dénon dans le collimateur de la justice

La lutte contre la corruption bat son plein en République du Mali. Beaucoup de corrompus et de détourneurs des deniers publics sont dans le viseur du procureur du Pôle économique. Parmi eux : Kassoum Dénon, actuel ministre-commissaire à la Sécurité alimentaire et non moins ancien PDG de l’Office riz Ségou et de l’Office du Niger. C’est l’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public qui a saisi le Végal et le Pôle économique de la gestion de Kassoum Dénon, par correspondance n°0006 en date du 5…

Share
Read More

Attaques contre les bases militaires de Boulkessi et Mondoro : Les terroristes continuent à narguer la communauté internationale

Aucune Nation au monde, à elle seule, n’est parvenue à venir à bout du terrorisme. Avant le Mali, il y’a eu  précédemment la Somalie avec l’opération Restore Hop ”rendre l’espoir”, pilotée par les Américains en décembre 1992, suivi du déploiement massif de Casques bleus  dans le cadre de la MINUSOM. L’Afghanistan, suite aux événements du 11 septembre 2001, qui  est devenu un terrain de chasse pour les puissances occidentales voulant  en finir avec le régime des talibans accusés de soutenir Oussama Ben Laden, l’auteur des attentats. Pour mener à bien…

Share
Read More

On en parle : Dialogue national inclusif : faut-il reporter ce «grand n’importe quoi» ?

Le Dialogue national inclusif bat de l’aile. La presque totalité de l’opposition (en dehors de l’ADP-Mali) et une partie de la société ont annoncé leur non-participation au Dialogue national inclusif. Le retrait de ceux-ci était tout sauf une surprise. Ils avaient à plusieurs reprises tiré la sonnette d’alarme. Sans succès ! Ils reprochent au processus son manque d’inclusivité et souhaitent que le président de la République s’engage à appliquer les conclusions du Dialogue national inclusif. Avec la non-participation de ceux-ci, le Dialogue national perd son caractère inclusif. Il ne concernera que les partisans du…

Share
Read More

Situation sécuritaire au centre du Mali : Le président Ibrahim Boubacar Kéita a présidé une réunion du conseil supérieur de la défense

Le Président de la République  Ibrahim Boubacar Kéita a réuni hier mercredi 9 octobre 2019, à Koulouba, une session extraordinaire du conseil supérieur de la défense nationale, pour  débattre de la situation sécuritaire dans les régions du centre du Mali. Selon un communiqué publié à l’issue de la réunion, qui a regroupé le chef de l’Etat, le chef du gouvernement, plusieurs ministres et différents responsables sécuritaires du pays, la session a examiné un seul point: la situation sécuritaire dans les régions du centre du Mali après les attaques de Boulkessi…

Share
Read More

Gal Salif Traoré par rapport aux appels à sa démission du gouvernement : «Ce n’est pas à moi de fuir ma mission»

Les appels à la démission du Gouvernement du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, à la suite des événements de Niono, n’ont pas d’écho favorable auprès de Gal Salif Traoré : « Le chef suprême des Armées m’a mis ici. Ce n’est pas à moi de fuir ma mission ». Cette réplique intervient au lendemain de la visite effectuée par le ministre Traoré à Niono, quelques jours après les événements ayant coûté la vie au Commissaire Divisionnaire Issiaka Tounkara, le 9 septembre 2019. Ce jour-là, une cohorte…

Share
Read More

Dialogue national inclusif : Pourquoi Modibo Sidibé et les siens n’y participeront pas !

Le Comité national d’Organisation du Dialogue national inclusif passe à la vitesse supérieure dans l’organisation de ce grand rendez-vous de l’histoire du Mali. Il a fixé les dates des consultations locales. Si les concertations dans les communes ont eu lieu cette semaine, le niveau cercle et les six (6) communes du district de Bamako de ces consultations auront lieu les 14 et 15 octobre 2019. Et pour les concertations dans les régions, dans le district de Bamako et dans les ambassades et consulats, elles auront lieu les 21 et 22…

Share
Read More

Accord d’Alger : 15 exigences fatales à l’unité du Mali

Le contexte de la Révision Constitutionnelle est largement compris par les populations maliennes désormais. En effet, IBK a tenu coûte que coûte en juin 2017 à faire sa révision constitutionnelle sans succès, car le peuple l’a rejeté à cause des raisons avancées par le Président de la République et son gouvernement. Réellement, cette révision est demandée par IBK pour partager le Mali en deux entités différentes, à la suite de la signature de l’Accord d’Alger pour la paix et la réconciliation en 2015. Cet accord a été fait sans demander…

Share
Read More

Gal Salif Traoré par rapport aux appels à sa démission du gouvernement : «Ce n’est pas à moi de fuir ma mission»

Les appels à la démission du Gouvernement du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, à la suite des événements de Niono, n’ont pas d’écho favorable auprès de Gal Salif Traoré : « Le chef suprême des Armées m’a mis ici. Ce n’est pas à moi de fuir ma mission ». Cette réplique intervient au lendemain de la visite effectuée par le ministre Traoré à Niono, quelques jours après les événements ayant coûté la vie au Commissaire Divisionnaire Issiaka Tounkara, le 9 septembre 2019. Ce jour-là, une cohorte…

Share
Read More

Commission européenne: Sylvie Goulard recalée par les eurodéputés

La candidate française à la Commission européenne Sylvie Goulard n’est plus dans la course. Les députés des commissions parlementaires chargés d’évaluer sa candidature ont voté ce jeudi 10 octobre contre sa nomination au portefeuille du marché intérieur. 82 voix contre Sylvie Goulard, 29 voix en sa faveur seulement et une abstention. Ils étaient 112 députés à voter, les 112 membres des commissions parlementaires qui ont pour la deuxième fois auditionné Sylvie Goulard ce jeudi. Elle n’a finalement eu que le soutien des membres de sa famille politique, les centristes de « Renew » plus quelques…

Share
Read More