La xénophobie au centre de la visite du président nigérian en Afrique du Sud

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, reçoit pour trois jours son homologue nigérian, Muhammadu Buhari. Une visite d’État principalement consacrée aux échanges commerciaux entre les deux poids lourds du continent, même si les violences xénophobes du mois dernier en Afrique du Sud ont été au cœur des échanges ce jeudi matin. Lors d’une conférence de presse conjointe ce jeudi matin, les deux présidents ont réitéré leur détermination à développer les échanges commerciaux ainsi que les investissements entre les pays. Mais également à lutter contre les violences xénophobes. « Au cours de nos discussions et…

Share
Read More

L’OMC autorise Washington à imposer des sanctions aux produits européens

L’organisation mondiale du commerce a donné son feu vert, mercredi, à des sanctions américaines sur l’UE. L’OMC a jugé illégales les aides perçues de quatre pays européens par l’avionneur européen Airbus. Washington a aussitôt annoncé des tarifs douaniers punitifs à partir du 18 octobre sur 7,5 milliards de dollars de produits européens. Les relations commerciales entre l’Union européenne et les Etats-Unis sont l’objet de tensions depuis plus d’un an et demi. Les taxes viseront des produits fabriqués par la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni, les quatre partenaires du groupe européen Airbus.…

Share
Read More

Tchad: la Céni annonce des législatives pour le premier trimestre 2020

Les élections législatives pourraient avoir lieu au premier trimestre 2020, a annoncé le président de la Céni lors d’un point presse organisé à Ndjamena, jeudi 3 octobre, sans donner de date précise. Pas de précipitation dans l’organisation des législatives. C’est le message qu’a fait passer la Céni alors que le chef de l’État Idriss Déby Itno avait promis la tenue du scrutin avant fin 2019. Le président de la Céni, Kodi Mahamat Bam, opte plutôt pour « un horizon réaliste ». « J’observe qu’un calendrier électoral trop contraignant et annoncé trop tardivement est une calamité…

Share
Read More

Mauritanie: le président reçoit l’opposant et ex-Premier ministre Ould Boubacar

Le président Mohamed Cheikh Ghazouani a reçu l’ancien Premier ministre et candidat à la présidentielle de juin dernier, Sidi Mohamed Ould Boubacar. Ce dernier a donné une conférence de presse jeudi 3 octobre dans laquelle il a déclaré avoir attiré l’attention du chef de l’État sur plusieurs questions. L’ancien Premier ministre mauritanien a dit avoir demandé au président Ghazouani de prendre des mesures urgentes pour alléger la souffrance des populations qui subissent les méfaits de la sécheresse et la flambée de prix. « Que ce soit dans les villes, dans les zones rurales,…

Share
Read More

Mali: la discrète communication des autorités sur Boulkessi interroge

Après l’attaque de Boulkessi, la communication des autorités est discrète, malgré la présence du ministre de la Défense, le général Dahirou Dembélé, dans la région. Une discrétion qui suscite des interrogations au sein de la classe politique. Les femmes de militaires manifestaient ce mercredi. En colère, elles demandent des informations sur leurs maris, en poste dans ce village attaqué à la frontière avec le Burkina Faso. Le dernier bilan officiel est de 38 soldats tués et une soixantaine de disparus. Mais depuis lundi, la communication officielle est prudente. Sur Twitter, l’armée…

Share
Read More

Crise anglophone au Cameroun: Paul Biya ordonne la libération de 333 détenus

Le président camerounais Paul Biya a ordonné la libération de 333 détenus liés à la crise anglophone. Une mesure qui intervient en plein « grand dialogue national ». C’est via un tweet que Paul Biya a annoncé lui-même la nouvelle. « J’ai décidé ce jour de l’arrêt des poursuites pendantes devant les tribunaux militaires contre 333 personnes arrêtées et détenues, pour des délits commis dans le cadre de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. » President Paul BIYA@PR_Paul_BIYA J’ai décidé ce jour de l’arrêt des poursuites pendantes devant les Tribunaux…

Share
Read More

Sanctions américaines: l’UE prête à riposter tout en voulant négocier

L’Union européenne a promis ce jeudi 3 octobre de riposter aux sanctions américaines sur les produits européens, tout en espérant parvenir à un accord à l’amiable avec Washington afin d’éviter l’escalade d’une guerre commerciale. « Si les Etats-Unis imposent des sanctions, ils pousseront l’UE à faire de même », a prévenu Daniel Rosario, porte-parole de la Commission européenne ce jeudi. La veille, les tensions entre Bruxelles et Washington ont brutalement ressurgi lorsque les autorités américaines ont annoncé vouloir frapper 7,5 milliards de dollars de produits européens de tarifs douaniers punitifs, après avoir…

Share
Read More

Sahel: les groupes terroristes ensemble pour prendre le Burkina Faso

Plusieurs groupes terroristes seraient à la manœuvre dans les récentes attaques au Mali et au Burkina Faso, ce qui pose aujourd’hui la question de leur collaboration. « Les terroristes ont aussi leur G5-Sahel. Ansar Dine, Front du Macina, al-Mourabitoune, AQMI, Ansarul Islam, État islamique dans le Grand Sahara : ça fait un G5 », ironise le chef d’un groupe d’anciens rebelles du nord-est du Mali. Pour ce combattant, depuis la déroute de l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) dans l’est du Mali et de la Katiba Macina (affiliée au Groupe de soutien…

Share
Read More

L’opposition sud-coréenne manifeste en nombre pour le départ du ministre Cho Kuk

Une énorme manifestation a été organisée ce jeudi après-midi dans le centre de Séoul, pour exiger la démission du très controversé ministre de la Justice, Cho Kuk, accusé de corruption. Il y aurait 2 millions de participants, selon les organisateurs. Aux cris de « Moon Jae-in démission », « Cho Kuk, en prison », des centaines de milliers de militants conservateurs crient leur colère et exigent le départ du président et de son ministre de la Justice. Le rassemblement massif est organisé sur la place de Ganghwamun, là même où avaient eu lieu les manifestations…

Share
Read More

Brexit: l’offre de Johnson ne suscite pas un enthousiasme débordant au Parlement

Le gouvernement britannique a publié ce mercredi sa proposition de compromis sur la frontière irlandaise qui permet selon Londres d’éviter des contrôles douaniers physiques à la frontière. Néanmoins cette offre, si elle finit par être acceptée par l’UE, devra l’être aussi par le Parlement britannique. Ce plan, qui remplace le « backstop » décrié du précédent accord, prévoit que l’Irlande du Nord appartienne à la même zone douanière que la Grande-Bretagne mais que la province britannique conserve les régulations de l’UE pendant une période de transition. Parmi les premiers à doucher les espoirs de Boris…

Share
Read More