“Mouillé” dans l’affaire des hélicoptères cloués au sol : L’opposant affairiste brisera-t-il le silence ?

Dans le sulfureux dossier d’achat d’hélicoptères cloués au sol, il est grand temps, pour le respect dû aux Maliens capables d’apprécier par eux–mêmes la bonne graine de l’ivraie, que toutes les vérités soient étalées au grand jour. Car il nous revient, de source crédible, qu’un homme politique, naguère dans les bonnes grâces du pouvoir avant de tourner casaque et de se prévaloir aujourd’hui du statut d’opposant, a joué un rôle important lors des négociations ayant abouti à l’acquisition de ces hélicoptères auprès de la firme française.  Avec la tournure prise par…

Share
Read More

Hôpital Gabriel Touré : Colère et indignation après l’amputation du bras d’un nouveau-né suite à « une erreur médicale »

L’amputation du bras d’un nouveau-né suscite colère et indignation au sein de l’opinion nationale. Pour certains, trois nouveaux nés auraient été amputés du bras à l’hôpital Gabriel Touré. C’était à la suite d’ « une erreur médicale » dans le service de néonatalogie. Mais la direction de l’hôpital ne confirme pas ce chiffre, ni de mort, mais reconnaît « l’erreur médicale ». Plusieurs associations de santé et parents de patients dénoncent « un acte inadmissible qui doit être puni ». Tout est parti d’une vidéo sur les réseaux sociaux dans…

Share
Read More

Expulsions de cinq maliens des USA : Le temps donne raison à Mohamed Cherif Haïdara

Les États-Unis ont procédé à l’expulsion de cinq Maliens qui sont arrivés, ce mercredi 31 juillet 2019 à Bamako. Cette situation donne raison au président du conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), Mohamed Cherif Haïdara qui avait alerté les autorités maliennes sur la difficile situation de nos compatriotes vivant en Algérie, Lybie, Mauritanie, France et aux États-Unis. Il y a deux semaines, le président du conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), Mohamed Cherif Haïdara avait attiré l’attention des autorités maliennes sur les conditions des Maliens vivant en Algérie,…

Share
Read More

Kawteff : “ Sama dieukeur nékou fi dafa touki , mais Goorgni dégnou may teuddé rék ”

Histoire bou Doywar- Sama Yaye dou nit , Goorgni dégnou koy teuddé. La fille fatiguée de voir sa maman devenir le jouet des hommes a décidé de tout révélé dans cette émission. Elle explique des choses inimaginables que sa pauvre mère faisait tout le temps depuis qu’elle était petite.

Share
Read More

Mbour: les masseuses voleuses condamnées à 2 ans…

Le tribunal de Mbour a vidé, vendredi, l’affaire des quatre (4) masseuses prévenues de vol, prostitution et proxénétisme. Dans son délibéré, le juge a condamné Marième Togola, Ndèye Ndiaye Togola et Marième Sow alias ‘’Maréna’’ à 2 ans dont 1 mois ferme pour les faits de vol. Et les a relaxées pour les autres chefs d’accusations. Quant à la quatrième prévenue, Rokhaya Togola, le tribunal l’a relaxée, rapporte le quotidien « Enquête ». Pour rappel, ces jeunes femmes avaient été attraites à la barre pour vol de 3 000 euros,…

Share
Read More

Communiqué controversé : Me Moussa Sarr corrige le procureur de la République

Le procureur de la République s’est attiré les foudres des avocats de l’activiste Guy Marius Sagna et du journaliste Adama Guèye. Voulant, dit-il, «prévenir la propagation d’informations parcellaires ou inexactes» sur ces dossiers pendants, le maître des poursuites est, selon les robes noires, le premier à se singulariser dans ce sens, à travers son communiqué de presse. Prenant la balle au bond, Me Moussa Sarr, l’avocat de l’activiste et membre de France Dégage Guy Marius Sagna, rétablit la vérité des faits, à la suite du procureur. «Contrairement au délit de…

Share
Read More

Solidarité Tabaski: Imam Kanté « bannit » les moutons de l’ambassade d’Israël

L’imam de la mosquée du Point E, Mouhamdou Makhtar Kanté, est formel: « Aucun musulman ne devrait accepter les moutons de l’ambassade d’Israël à Dakar », qu’il considère, dans un post sur sa page Facebook, comme des « moutons de la propagande sioniste ». La représentation diplomatique israëlienne à Dakar, comme à l’approche de chaque fête de Tabaski, a offert, ce lundi 5 août, des dizaines de moutons à des familles musulmanes du Sénégal. Mais, à en croire le conférencier, « en signe de solidarité avec les palestiniens et de surcroît, ces moutons sont offerts…

Share
Read More

Me Khoureychi Bâ : « J’espère que le Procureur va corriger ses bêtises »

L’avocat du journaliste Adama Gaye est dans tous ses états. Révulsé par le communiqué du procureur de la République, truffé de « confusions » et de « bêtises », Me Khoureychi Bâ a vertement tancé le maître des poursuites dans cet entretien accordé à Seneweb.   Me Bâ, le procureur vient de publier un communiqué de presse pour, dit-il, prévenir la propagation d’informations parcellaires ou inexactes sur les dossiers Guy Marius Sagna et Adama Gaye. Que vous  inspire cette sortie ?  Ce qui me révulse dans ce communiqué c’est la confusion inadmissible du procureur de…

Share
Read More

Le Sénégal va lancer en octobre l’’’appel à la concurrence’’ sur ses blocs libres

L’Etat du Sénégal, à travers le ministère du Pétrole et des Energies, va lancer officiellement en octobre, lors du salon international du pétrole et du gaz en Afrique du Sud (Africa Oil and Power), l’’’appel à la concurrence’’ sur ses blocs libres, a-t-on appris de source officielle. L’Etat sénégalais veut également en profiter pour indiquer aux compagnies pétrolières les procédures d’accès aux cahiers de charge et de la soumission des offres. ‘’ En Afrique du Sud, durant la conférence, l’Etat du Sénégal, à travers le Ministère du Pétrole et des…

Share
Read More

Libération des «junglers»: «C’est l’impunité qui règne en Gambie»

En Gambie, tous les regards sont tournés cette semaine vers la Commission Vérité et Réconciliation, qui continue d’auditionner d’anciens membres des escadrons de la mort de Yahya Jammeh. Une unité surnommée « junglers ». Il y a deux semaines déjà, trois hommes de main de l’ancien président Yahya Jammeh, ont avoué avoir commis des crimes et décrit leur version des atrocités commises entre 1994 et 2015. Ce lundi, le ministre gambien de la Justice a annoncé leur libération, après deux ans de détention. Quel impact cette remise en liberté a-t-elle sur le…

Share
Read More