Massacres au centre du Mali : Où en sommes-nous avec les enquêtes ?

De Ogossagou à Sodane Da en passant par Koulongo et Hèrèmakono, l’hécatombe se poursuit dans le Centre du Mali avec son lot de victimes. A cette liste déjà longue viennent de s’ajouter le lundi dernier, deux attaques simultanées perpétrées contre les villages de Gangafani 2 et de Yoro situés à moins de 200 kilomètres de Koro. Bilan : une quarantaine de morts. Après chaque attaque, les autorités maliennes et même la CPI ont promis des enquêtes. Où en sommes-nous avec ces enquêtes ? A quand un procès pour les auteurs de ces…

Share
Read More

Accord pour la paix, 4 ans après : Le navire Mali tangue toujours

L’accord d’Alger, pour la paix et la réconciliation au Mali, met en relation les représentants du gouvernement et l’ensemble des groupes armés. Cet accord issu de longues discussions et réflexions, depuis le début de la rébellion du nord, a quatre ans d’existence. Quatre après sa signature, qu’est-ce qui a changé sur le terrain et dans le processus de paix ? 20 juin 2015-20 juin 2019, le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita et les groupes rebelles paraphaient, au CICB, l’accord pour la paix issu du processus d’Alger. L’espérance d’un lendemain apaisé…

Share
Read More

Commune II du district de Bamako : Les éléments du 3ème Arrondissement démantèlent un réseau de malfaiteurs

Pour association de malfaiteurs, vol à main armée, agression, détention illégale d’arme à feu, Cambriolage, vagabondage et complicité, les éléments du 3ème Arrondissement viennent de mettre la main, dans la nuit du 8 au 9 juin 2019, sur les éléments d’un grand réseau de voleurs de moto et divers dont B D dit « BAH » ou « Incassable », M T dit « TIDJO », Z D, Z S dit « KAKA », L C dit « Immortel », A K S et S S dit « BANGADJI ». Ils sont coauteurs de plus d’une douzaine de cas de vol de motos…

Share
Read More

Problème de chefferie au quartier Sans-fil de Bamako : L’ex-Gouverneur Ibrahima Féfé Koné au banc des accusés Le gouverneur Débérékoua Soara a-t-il été piégé

Des habitants du quartier Sans-fil de Bamako se disent outrés par le comportement de l’ex-Gouverneur Ibrahima Féfé Koné qui, selon eux, a aidé le chef de quartier Sans-fil, Souleymane Coulibaly, à avoir un  document confirmant son statut alors que sa légitimité est contestée. En plus, l’affaire est encore pendante devant les juridictions. Des habitants du quartier Sans-fil de Bamako sont plus que déterminés à faire partir leur ‘’chef de quartier’’, Souleymane Coulibaly,  et ses conseillers pour la « gestion opaques» du patrimoine du quartier. L’on se rappelle qu’une plainte a été…

Share
Read More

Région de Taoudeni : Les fils du terroir ont décidé de hisser le drapeau du Mali

« Nous avons aujourd’hui organisé la fête de la fin de ramadan. Pour nous, c’est une journée importante, de première importance. C’est la première fois que l’ensemble des Communautés, des représentants des communautés de Taoudenit village se retrouvent pour célébrer un évènement aussi important. Pour nous, c’est une journée historique, nous avons hissé le drapeau du Mali, il ne descendra plus. La souveraineté du Mali est définitive, aujourd’hui elle a été rétablie. Pour nous, c’est une journée de fête, c’est une journée aussi d’espoir que le Mali viendra avec son administration,…

Share
Read More

Massacres, violences, civils et administrateurs en fuite… : SOS pour les civils du centre du Mali

Villages attaqués, tueries de masse, fuite des civils et des administrateurs: plus de 70 civils ont été tués pendant cette semaine sanglante dans la région de Mopti, au Mali. Le Mardi 18 juin, 4 civils ont été tués à Bamba, dans le cercle de Koro, le lundi 17 juin, 38 civils ont été tués dans l’attaque des villages de Gangafani 2 et de Yoro, toujours dans le cercle de Koro ; dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juin, l’attaque du village de Sobane Da, situé dans le cercle…

Share
Read More

Insécurité chronique dans la région de Mopti : L’exil forcé des populations du Pays Dogon

Sur les routes du Pays Dogon, il est plus fréquent de voir des caravanes de villageois partir de leurs localités, emportant tout ce qu’ils peuvent. A dos d’âne, à pied ou à bord de charrettes, les populations de la zone abandonnent tout dans leurs villages. Cet exode forcé intervient après des attaques violentes contre plusieurs villages dont certains ont été rayés de la carte du Mali. Mais il y a bien plus que des paysans sans défense sur les routes. En avril 2019, le nombre des déplacés internes était 123…

Share
Read More

Issaka Sidibé, président de l’Assemblée nationale du Mali à propos de la prorogation du mandat des députés : «Si rien n’est fait avant le 30 juin, ceux qui sont venus nous aider risquent de quitter le Mali »

Pour l’une des rares fois, le président de l’Assemblée nationale du Mali, l’honorable Issaka Sidibé aborde en public le sujet de la prorogation du mandat des députés. Lors de la 6èmeconférence de la Fédération régionale du Rassemblement pour le Mali (RPM) de Koulikoro tenue, le dimanche 16 juin 2019, à la Chambre de commerce et d’industrie de Koulikoro, le président de l’Hémicycle a été on ne peut plus clair. « Si rien n’est fait avant le 30 juin, ceux qui sont venus nous aider, que ça soit les soldats étrangers ou n’importe…

Share
Read More

Burkina: nouvelle attaque terroriste meurtrière dans le Soum

Au Burkina Faso, une attaque terroriste a visé le village de Béléhédé. Mardi 18 juin, des hommes armés ont fait irruption dans ce village de la commune de Tongomayel dans la province du Soum et ont abattu dix-sept personnes. Le ministère de la Défense annonce qu’une vaste opération de ratissage et sécurisation est en cours alors que les rescapés ont vidé le village. Selon le gouverneur de la région du Sahel c’est aux environs de 15h que l’attaque terroriste a été perpétrée dans le village de Béléhédé. Cette attaque a visé essentiellement…

Share
Read More

Niger: attaque meurtrière d’un poste de police aux portes de Niamey

C’est une attaque inédite au Niger, elle est survenue aux portes de Niamey. Deux policiers ont été tués, quatre autres blessés dans l’attaque-surprise de leur poste à l’entrée nord de la capitale nigérienne dans la nuit de mardi à mercredi. C’est en effet la première fois qu’un raid est mené tout près de la capitale du Niger, pays sahélien confronté aux groupes jihadistes dans l’ouest et à Boko Haram dans le sud-est. Du côté du gouvernement nigérien, on parlait mercredi d’un acte isolé, mais on reste vigilant, à un peu…

Share
Read More