Le franc CFA est-il un frein au développement des pays africains qui l’utilisent ? Les économistes et les universitaires maliens se prononcent sur le sujet !

De plus en plus, des voix s’élèvent en Afrique pour dénoncer le franc CFA. Selon eux, cette monnaie est trop forte pour des économies en développement, tout comme le dispositif des comptes d’opération, qui contraint les banques centrales des pays de la zone CFA à déposer 50% de leurs réserves de change auprès du Trésor public français, en contrepartie de la garantie de convertibilité illimitée de leur monnaie. Nous avons approché des économistes et des universitaires maliens afin d’avoir leur avis sur la question. Modibo Mao Makalou, économiste et ancien…

Share
Read More

Pour “non-paiement” de 604 017 478 Fcfa sur un prêt de 2 milliards Fcfa contracté en 2015 : Les biens immobiliers de Mme Simpara Saran Traoré en Communes I, II et V bientôt vendus par la BOA-Mali

Le délibéré du tribunal de la Commune II prévu pour le 8 mai Pour une affaire de créances, la Bank Of Africa (BOA-Mali) vient de porter plainte contre Mme Simpara Saran Traoré devant le tribunal de la Commune II. Sur un prêt de 2 milliards de Fcfa accordé en 2015, Saran Gossi Saran doit aujourd’hui 604 017 478 Fcfa à la Banque. Un montant qu’elle tente de contester. Pour elle, c’est plutôt 200 millions Fcfa. Et pour rentrer dans ses droits, la BOA-Mali veut vendre presque tous les biens immobiliers…

Share
Read More

Après avoir spoliée la famille Sidibé de son champ de 2 hectares à Missabougou : L’ex-époux de Pitchou, Baba Maïga anarque la BOA-Mali avec de “faux Titres Fonciers” pour un prêt de près d’un milliard Fcfa

Le jeune homme d’affaire Baba Maïga, ex-époux d’Assiata Diyé Traoré dite Pitchou, fille de Dioncounda Traoré, serait impliqué dans une affaire de spéculation foncière à Missabougou. Il a spolié le champ de 2 hectares de la famille Sidibé à Missabougou. Avec de “faux Titres Fonciers”, il aurait demandé un prêt de près d’un milliard de Fcfa à la Bank Of Africa (BOA-Mali). Le nom de Mahamane B. Maïga plus connu sous le nom de Baba Maïga (il est né le 16 mars 1972) fait vraiment peur dans le milieu des…

Share
Read More

Sécurité en Afrique : Le Mali et la Région du Sahel

Le 23 Mars dernier, alors que le Conseil de Sécurité des Nations-Unies entamait une visite officielle au Mali, une centaine d’assaillants armés et habillés « en tenue de chasseur dogon », ont attaqué le village peulh d’Ogossagou, situé à une quinzaine de kilomètres de la ville de Bankass (30 000 habitants), dans le centre du pays. Trois éléments ont ému le peuple malien, et plus largement la communauté internationale : le nombre de victimes leur profil et la nature des atrocités commises. Le dernier décompte fait état de plus de…

Share
Read More

Pour fraude à grande échelle au détriment du trésor public : Le PDG de Yara Oil, Mamadou Yara, bientôt interpellé !

Le Président Directeur Général de Yara Oil, Mamadou Yaranangoré plus connu sous l’appellation de Madou Yara, ne dort plus que d’un œil depuis qu’il a fleuré que plusieurs enquêteurs de services publics sont à ses trousses pour fraude massive dans l’exécution d’un contrat de livraison de carburant qui lie sa société à l’usine de cimenterie «Diamond Cement Mali SA» située à Diamou dans la région de Kayes. Le fils du puissant Babou Yara abuse des exonérations dont il bénéficie en détournant les produits destinés à Diamond afin de vendre en…

Share
Read More

Ibrahim Boubacar Keïta prend les affaires en main et reçoit à tour de bras

Après la démission du Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maiga, un nouveau pas vers la nomination de son remplaçant… Le président de la République prend lui-même les choses en main, en tenant compte des nouveaux rapports de force. Le chef de l’Etat malien a reçu ce vendredi des responsables de partis de la majorité. Après les entretiens, tous ont confié avoir rencontré un homme ouvert au conseil, avant la nomination d’un Premier ministre et la formation d’un nouveau gouvernement. Ce samedi, Ibrahim Boubacar Keïta reçoit également des responsables de l’opposition…

Share
Read More

Ouverture solennelle des travaux du 3ieme Congrès ordinaire du Haut Conseil Islamique du Mali : Le Président IBK plaide pour un Mali de complémentarité et d’unité dans la diversité pour l’ensemble national.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur El Hadj Ibrahim Boubacar KEITA, a présidé l’ouverture du 3ième congrès ordinaire du Haut Conseil Islamique ce samedi à 10h au CICB.   Dans son discours d’ouverture des travaux le Chef de l’Etat a invoqué le Tout Puissant pour qu’il nous accorde la paix et la concorde avant d’appeler tous les maliens à la quiétude et à l’entente: « Il nous faut cependant nous arrêter pour nous interroger sur ce qui nous arrive ici au Mali en particulier et dans…

Share
Read More

Urbi et Orbi : Office du Niger : Le pétrole du Mali insuffisamment exploité

L’Office du Niger, à partir du barrage de Markala, permet d’irriguer par gravité près de 2 millions d’hectares (1 923 000) selon Tidiane Traoré, alors directeur de l’Aménagement et de la gestion de l’eau. Avec l’irrigation gravitaire, qui entraine la réduction des coûts, pour aménager le même hectare il faut à peine 3 millions de Fcfa. Pour aménager le même hectare en Côte d’Ivoire ou au Burkina Faso, il faut débourser, au bas mot, 10 millions de Fcfa. Ce qui constitue pour le Mali un grand avantage comparatif. L’Office, selon…

Share
Read More

Avion de transport des troupes : Les militaires du rang discriminés demandent justice

Avec l’insécurité grandissante sur les tronçons, beaucoup de soldats déployés au nord du pays de crainte d’enlèvement par des groupes armés qui sèment la terreur dans ces zones préfèrent emprunter l’avion pour leurs missions ou congés. Cependant, être de nos jours dans l’avion même après confirmation de sa réservation, relève d’un parcours du combattant surtout pour les militaires du rang qui peuvent voir même au pied de l’avion leur nom barré au profit d’un civil ou d’un haut gradé. Comme ce fut le cas dans un incident déroulé la semaine…

Share
Read More

Huawei serait financé par la sécurité chinoise, selon la CIA

Le groupe chinois de télécommunications Huawei est toujours dans le collimateur des États-Unis et ce sont désormais les services de renseignement américains qui s’en mêlent. La CIA affirme que Huawei est financé par l’appareil sécuritaire de l’État chinois. Selon le quotidien britannique The Times, la CIA affirme que Huawei reçoit des fonds de l’Armée populaire de Chine, de la Commission de la sécurité nationale et des services de renseignement chinois. L’agence centrale de renseignements américains en aurait avisé les services de renseignements britanniques, canadiens, australiens et néo-zélandais, partenaires au sein du même réseau,…

Share
Read More