Crise au Soudan: les raisons de la colère

Au Soudan, plusieurs partis de l’opposition ont annoncé le 1er janvier qu’ils allaient demander au président de dissoudre le gouvernement et de mettre en place une équipe de transition chargée d’organiser des élections. Ce mouvement de contestation qui dure depuis deux semaines est considéré par les spécialistes comme le plus important depuis les trois décennies de pouvoir d’Omar el-Béchir. Les évènements récents au Soudan sont les conséquences de l’échec des politiques gouvernementales, des guerres civiles et de la mauvaise gestion du pays. En 2018, les difficultés économiques se sont accrues…

Share
Read More

Sports : neuf athlètes africain(e)s à suivre en 2019

Championnats du monde d’athlétisme, de football féminin, de natation, de rugby à XV, de taekwondo… Autant d’occasions en 2019 pour certain(e)s sportifs/sportives africain(e)s de se distinguer. RFI vous en présente neuf qui pourraient éclairer l’actualité sportive, cette année. Israel ADESANYA (Arts martiaux mixtes/Nigeria) A 29 ans, il est une des valeurs montantes de l’Ultimate Fighting Championships (UFC), la plus prestigieuse ligue de MMA. Le Nigérian, qui défend également les couleurs de la Nouvelle-Zélande, a conquis les fans de l’UFC en 2018 avec ses victoires éclatantes et son style spectaculaire. Le…

Share
Read More

Arabie saoudite: Netflix accusé de censure après avoir retiré une émission

Netflix a retiré de sa plateforme en Arabie saoudite l’épisode d’une émission satirique critiquant le royaume, s’attirant aussitôt des accusations de censure, a rapporté mardi 1er janvier le « Financial Times ». Dans cet épisode d’Un patriote américain, l’humoriste et commentateur politique américain Hasan Minhaj parlait du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et critiquait le prince héritier Mohammed ben Salman ainsi que la campagne militaire menée par l’Arabie au Yémen. Retiré suite à une requête saoudienne « C’est le moment de réévaluer notre relation avec l’Arabie saoudite », dit M. Minhaj dans l’épisode.…

Share
Read More

Italie: pour un ex-responsable de la santé, le gouvernement est «antiscience»

L’ancien président de l’Institut supérieur de la santé (ISS) en Italie, Walter Ricciardi, a expliqué mercredi 2 janvier avoir démissionné mi-décembre en raison du soutien apporté par le gouvernement populiste à une politique « franchement antiscientifique » qui nuit selon lui à la santé publique. « Les représentants du gouvernement ont adopté des positions non scientifiques, voire franchement antiscientifiques, sur de nombreuses questions », déclare le professeur Walter Ricciardi dans un entretien au quotidien Corriere della Sera. Il estime que la coalition de la Ligue et du Mouvement 5 étoiles, arrivée au pouvoir en juin…

Share
Read More

Libye: nouvelles attaques du groupe Etat islamique dans le sud du pays

En Libye, une petite localité, située à 65 kilomètres de Sebha dans le sud du pays a subi le 1er janvier l’attaque de deux membres de l’organisation terroriste Etat islamique (EI) active dans le désert libyen. Une double attaque-suicide à la ceinture explosive a fait trois morts et un blessé, ce 1er janvier, près de Sebha, dans le sud libyen. Le premier attaquant s’est fait sauter devant la poste de police du village de Ghodwa, le second alors qu’il était arrêté à l’intérieur du poste de police. Ces attaques surviennent aussi…

Share
Read More

Cuba: Raul Castro fête 60 ans de révolution et tacle l’administration Trump

Cuba a célébré mardi 1er janvier le 60e anniversaire de la révolution castriste. L’ancien président Raul Castro, qui est toujours premier secrétaire du parti communiste cubain, a prononcé un discours où il dénonce la politique hostile des Etats-Unis envers Cuba. Raul Castro est apparu en uniforme militaire, en tant que chef des armées et chef du Parti communiste cubain, pour son discours face au cimetière où est enterré son frère Fidel Castro, le père de la révolution cubaine. Il a d’abord tenu à rappeler que la révolution était née ici…

Share
Read More

Iran: un député puni après avoir été filmé insultant un employé des douanes

Une vidéo, largement diffusée sur le réseau Telegram – pourtant interdit – montrant un député en train d’insulter un employé des douanes, a provoqué de nombreuses réactions de la part des internautes, mais aussi des médias et des responsables. La vidéo partagée sur le réseau Telegram montre un député de province qui insulte gravement un employé local des douanes. Cette vidéo a provoqué de nombreuses réactions contre le député. Rastakhiz@sedaye_iran After this member of #Iran regime’s assembly (Majlis) was thrown out of a custom’s office building for his use of…

Share
Read More

Mauvais départ pour les marchés financiers en 2019

C’est un début d’année très difficile sur les marchés financiers. Les places asiatiques ont clôturé en très forte baisse, les bourses européennes semblent prendre le même chemin. Les marchés s’inquiètent de l’incertitude économique mondiale. La situation en Chine est l’un des facteurs de cette baisse. Les marchés sont l’incertitude après la publication d’une statistique sur l’industrie : l’indice des directeurs d’achat. L’activité des entreprises s’est dégradée en décembre. Inédit depuis deux ans et demi. Ce chiffre conforte les investisseurs dans leur crainte : l’économie chinoise ralentit alors que la Chine fêtait mi-décembre, les…

Share
Read More

Danemark: un accident de train fait six morts sur le pont du Grand Belt

Six personnes ont été tuées mercredi 2 janvier et seize autres blessées dans un accident de train au Danemark. L’accident a vraisemblablement été provoqué par la chute d’un objet d’un train de marchandises circulant en sens inverse, sur le pont du Grand Belt, reliant l’île de Seeland, où se situe la capitale Copenhague, à celle de Fionie. L’accident s’est produit à  7 h 30 locales  – 6 h 30, temps universel – sur le pont du Grand Belt qui relie l’île de Seeland, où se situe la capitale Copenhague, à…

Share
Read More

RDC: Washington dénonce un scrutin «ni libre, ni démocratique»

Les résultats de l’élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) n’ont toujours pas été annoncés, mais des responsables américains dénoncent déjà un scrutin qui n’aurait été ni juste ni démocratique, notamment le président du comité des affaires étrangères de la Chambre des Représentants, le républicain Ed Royce. Organisée avec deux ans de retard, l’élection du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC) n’inspirait guère confiance à Washington. Il y a plusieurs mois déjà, Nikki Haley, alors ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies, s’était dite « très préoccupée » par le recours à…

Share
Read More