Pédophilie dans l’Eglise: l’ex-évêque d’Orléans et un abbé devant la justice

Un ancien évêque et un abbé comparaissent mardi 30 octobre devant le tribunal correctionnel d’Orléans (centre-nord). Mgr André Fort, ancien évêque de la ville, est jugé pour non-dénonciation d’actes pédophiles. Il aurait couvert le prêtre Pierre de Castelet, accusé d’agressions sexuelles sur mineurs en 1993. Les faits remonteraient à 25 ans, mais ils n’ont été signalés à Mgr André Fort qu’en 2008. A l’occasion d’un camp de vacances organisé par le Mouvement eucharistique des jeunes dans le sud-ouest de la France, le père Pierre de Castelet se serait livré à…

Share
Read More

Législatives au Gabon: le PDG confirme sa victoire au second tour

Le Centre gabonais des élections (CGE) a publié les résultats provisoires du second tour des élections, ce lundi en début de soirée. Le PDG d’Ali Bongo, qui était déjà assuré de la majorité absolue à la Chambre à l’issue du premier tour, confirme sa victoire au second tour. Dans la nouvelle Assemblée nationale, l’opposition n’aura que 17 sièges sur 143 députés. Pour l’opposition, le 1er tour avait été dévastateur, le second l’est tout autant. Mais elle parvient cependant à sauver l’honneur. Selon les résultats provisoires, sur les 59 circonscriptions encore…

Share
Read More

Gouvernement I d’IBK II : Un ministre aurait laissé son portefeuille sous le zinc

En effet, plus d’un mois après, la configuration du premier gouvernement d’IBK II continue d’alimenter les débats. Pour cause, au-delà des clins d’œil à la jeunesse et à la promotion féminine avec le respect de la loi sur le genre, la formation du nouveau gouvernement s’est singularisée par une vague d’évictions qui ont soulevé des interrogations et questionnements. Si d’aucuns s’étonnent qu’une jeune femme d’à peine 35 ans a pu se hisser au sommet de la diplomatie malienne, d’autres s’interrogent surtout sur les raisons pour lesquelles IBK s’est débarrassé de personnalités aiguisées de son premier quinquennat ? Les réponses sont sans doute nombreuses. On peut citer cependant le fait…

Share
Read More

Brouillard sur la gestion des affaires publiques : Le gouvernement dos au mur, le président ne dit mot et ne fait rien

Celui qui a inauguré son pouvoir par l’achat d’un avion n’est aujourd’hui à mesure d’apporter aucune solution aux nombreux problèmes des Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur. Il est même en passe de devenir lui-même le problème, un frein au processus de paix, un obstacle à la gestion des problèmes sociaux et politiques, une tête qui ne plait plus ni aux élèves, ni aux magistrats, ni aux promoteurs d’écoles privées, encore moins aux opposants. Car son pouvoir est constipé face à un chapelet de problèmes. Le pouvoir remet à demain…

Share
Read More

Affaire viol: Ronaldo: « J’ai donné des explications à ma compagne »

Accusé de viol par Kathryn Mayorga, une Américaine de 34 ans, Cristiano Ronaldo a dû répondre aux questions des journalistes de France Football sur le sujet. Le Portugais, qui nie en bloc ces accusations, a ainsi affirmé dans l’hebdomadaire français: « J’ai donné des explications à ma compagne. Mon fils, Cristiano Jr, est trop petit pour comprendre. Le pire, c’est pour ma mère et mes sœurs. Elles sont abasourdies, et en même temps très en colère. C’est la première fois que je les vois dans cet état-là. » Du côté de la…

Share
Read More

Royaume-Uni: Hammond annonce la fin de l’austérité et plus de dépenses sociales

Le chancelier Philip Hammond a annoncé ce lundi son plan budgétaire pour le Royaume-Uni. Un exercice difficile, étant donné l’incertitude sur le futur du pays post-Brexit. Fin de l’austérité, plus de dépense pour les services publics, Philip Hammond a dû jongler avec les engagements budgétaires de la Première ministre et le futur incertain du pays post-Brexit. Mais grâce à une révision des prévisions de croissance, le chancelier a pu bénéficier d’une enveloppe de près de 12 milliards d’euros supplémentaires pour l’aider dans cet exercice difficile. « Nous avons désormais atteint un…

Share
Read More

Front politique : Les vraies raisons de la colère de Poulo et de Mara

Au sein de la nouvelle plateforme politique dite Convergence des forces patriotiques (CFP), il y a deux intrus : Housseini Amion Guindo de la Codem et Moussa Mara de Yéléma. Contrairement aux deux autres figures radicales de cette plateforme connues de tous, Oumar Mariko et Moussa Sinko Coulibaly, l’on s’interroge encore sur ce qui a pu pousser Housseini Amion Guindo et Moussa Mara à retourner la veste contre le même régime auquel ils ont accordé leurs bénédictions lors de la récente présidentielle. Nous avons la réponse.  D’abord Moussa Mara. Président-fondateur du…

Share
Read More

L’ASMA devient troisième force parlementaire

Hier parti en miniature, l’Asma-CFP de Soumeylou Boubeye Maiga, une excroissance de l’Adema-PASJ, est subitement devenu le grand fleuve vers lequel ruissellent tant de petits ruisseaux. La vague commence par le désormais ancien « député Rpm», Ousmane Kouyaté, qui a rejoint armes et bagages la formation du Premier ministre suite à sa défaite à la conférence élective du parti présidentiel à Kolokani. Il n’y connaitra peut-être qu’un bref séjour puisqu’il est aussitôt annoncé à l’Urd. Ce n’est pas le cas de cet autre parlementaire Rpm de Ségou, qui a choisi de virer…

Share
Read More

Algérie: communiquer sur un 5e mandat de Bouteflika pour paralyser l’opposition

En Algérie, le chef du FLN a affirmé dimanche 28 octobre qu’Abdelaziz Bouteflika serait le candidat du pays pour l’élection présidentielle de 2019. Djamel Ould Abbès a toujours soutenu le président mais cette déclaration semble avoir deux objectifs, à savoir préparer l’opinion à un cinquième mandat, tout en paralysant toute tentative d’opposition. Après sa première déclaration dimanche, Djamel Ould Abbès, à la tête du Front national de libération (FLN) a nuancé. « Nous n’avons pas encore eu de réponse mais nous avons sollicité le président », a-t-il précisé. Face à la presse,…

Share
Read More

Attentat en Tunisie: un acte rappelant la réalité de la menace terroriste

Une femme kamikaze est morte lundi 29 octobre après avoir visé une patrouille de police au cœur de Tunis. Quinze policiers et cinq civils ont été blessés dans un acte qui vient rappeler au pays la réalité de la menace terroriste. C’est la première fois qu’une femme kamikaze se fait exploser en Tunisie et le premier attentat sur la très symbolique avenue Bourguiba. L’artère principale de Tunis, pourtant quadrillée par les forces policières, est encore ce mardi matin interdite à la circulation. En déclenchant la charge explosive qu’elle portait sur…

Share
Read More