Coupures des réseaux sociaux au Tchad: la justice botte en touche

Au Tchad, le verdict du procès de deux avocats qui ont porté plainte contre les principales compagnies de téléphonie mobile est tombé jeudi 4 octobre. Les deux avocats ont porté plainte après avoir constaté la restriction de l’accès aux réseaux sociaux depuis plusieurs mois. Après avoir obligé les autorités à s’expliquer sur ces restrictions, le tribunal de première instance de Ndjamena a décidé de botter en touche pour vice de procédure. Le tribunal a botté en touche, selon l’accusation. En estimant que la plainte des deux avocats était recevable dans la forme…

Share
Read More

France: l’avocat de François Compaoré attaque la justice burkinabè

Le doyen des juges d’instruction du Burkina Faso s’est-il rendu coupable de tentative d’escroquerie au jugement en France ? C’est en tout cas l’accusation lancée par l’avocat de François Compaoré, le frère de l’ex-chef de l’Etat, dont Ouagadougou réclame l’extradition à Paris, pour « incitation à l’assassinat » du journaliste Norbert Zongo, en 1998. Concernant la demande d’extradition, la justice française rendra son délibéré le 5 décembre, le temps d’étudier des éléments complémentaires qu’elle avait réclamés à l’Etat burkinabè. Mais problème : parmi ces éléments constitués majoritairement de témoignages, Maître Pierre-Olivier Sur a dénoncé lors…

Share
Read More

Burundi: le contrôle financier des ONG, enjeu majeur de leur suspension

Au Burundi, les choses commencent à se clarifier après la décision des autorités de suspendre les activités de toutes les ONG internationales, tant qu’elles n’ont pas signé et déposé quatre documents au ministère de l’Intérieur et notamment l’acte d’engagement au respect de la réglementation financière. Bujumbura exige des ONG internationales, sous peine d’être définitivement radiées, qu’elles respectent « scrupuleusement » une nouvelle loi controversée qui les régit. Une loi qui était en discussion depuis des mois, et qui vient rappeler que le contrôle des devises générées par ces ONG est l’un des…

Share
Read More

Présidentielle au Cameroun: la société civile peine à exister

La campagne présidentielle se poursuit au Cameroun. Près de 6,6 millions d’électeurs, sur une population estimée à 23 millions d’habitants, sont appelés aux urnes dimanche 7 novembre. Comme on le voit dans d’autres pays africains, la société civile essaie de s’organiser pour observer le vote, mais contrairement à ce qui peut se faire ailleurs, ce n’est pas toujours simple dans un pays comme le Cameroun. Au sein de la société civile camerounaise, on a le sentiment de faire un travail certes important, mais dans un environnement totalement miné. C’est le sentiment que partage Maître…

Share
Read More

Législatives gabonaises: un certain désintérêt pour la campagne

Au Gabon, Plus de 680 000 électeurs sont attendus aux urnes ce samedi 6 octobre 2018 pour élire les 143 députés à l’Assemblée nationale ainsi que les conseillers municipaux et départementaux. La campagne électorale, ouverte le 25 septembre dernier, prend fin ce vendredi à minuit. Aucun incident n’a été signalé, mais elle n’a pas suscité un véritable engouement. L’ambiance a été complètement terne à Libreville. Même les candidats du pouvoir n’ont pas fait des affiches arrogantes. Tous ont préféré mener une campagne de proximité au détriment des grands meetings. D’aucuns ont affirmé…

Share
Read More

Etats-Unis: le Sénat à majorité républicaine devrait confirmer le juge Kavanaugh

Le rapport du FBI ne confirme pas les accusations d’abus sexuel contre le juge Brett Kavanaugh. Les sénateurs républicains sont donc confortés. Malgré les accusations formulées par Christine Blasey Ford suivies par 20 millions de téléspectateurs et les nombreuses manifestations contre le candidat de Donald Trump, les républicains espèrent entamer la phase finale de confirmation à la Cour suprême. Le rapport du FBI sur les accusations d’agressions sexuelles contre Brett Kavanaugh est censé rester au secret. La Maison Blanche l’a consulté mercredi 3 octobre, les sénateurs jeudi 4. Pour éviter les…

Share
Read More

Des officiers portent plainte contre Mediapart après un article sur Bisesero

Trois officiers français, mis en cause dans l’affaire de Bisesero au Rwanda, viennent de porter plainte contre le journal en ligne Mediapart, pour recel du secret de l’instruction. Leurs avocats ont publié un communiqué jeudi 4 octobre 2018. Il s’agit du général Jean-Claude Lafourcade, du vice-amiral Marin Gillier et du général Jacques Rosier. Bisesero est une colline rwandaise où de nombreux de Tutsis ont trouvé la mort entre le 27 et le 30 juin 1994 alors qu’une patrouille française de l’opération Turquoises’était rendue sur place. En 2005, une instruction a été…

Share
Read More

Ethiopie: de nouveaux déplacés après des affrontements ethniques en zone oromo

En Ethiopie, la coalition au pouvoir clôt ce vendredi 5 octobre son congrès annuel. L’occasion d’évaluer les réformes lancées par le Premier ministre Ahmed Abiy. Car, si depuis sa nomination en avril dernier, les annonces d’ouverture politique ont été nombreuses, le pays est toujours secoué par de terribles violences intercommunautaires. Les dernières en date remontent au week-end dernier. Elles ont fait au moins 44 morts et des milliers de déplacés dans l’ouest du pays. Ce sont 73 000 personnes au moins qui ont fui leur domicile depuis le week-end. Souvent des familles entières…

Share
Read More

Présidentielle au Brésil: la société civile se mobilise contre la violence

Pour la première fois depuis le retour à la démocratie en 1988, un candidat de l’extrême droite pourrait arriver au pouvoir au Brésil. Le thème principal de la campagne présidentielle qui s’achève aura été l’insécurité, préoccupation numéro 1 des Brésiliens, actuellement confrontés à une flambée des violences, notamment dans le nord-est du pays. Reportage à Recife, la capitale de l’Etat de Pernambouc. Dimanche 7 octobre 2018 aura lieu le premier tour de l’élection présidentielle brésilienne, et ce sera un scrutin complètement inédit dans l’histoire de ce géant d’Amérique du Sud puisque le…

Share
Read More

Corée du Sud: l’ex-président Lee Myung-bak condamné à 15 ans de prison

L’ancien président Lee Myung-bak vient de devenir le 4e chef d’Etat sud-coréen à être condamné par la justice de son pays. Un tribunal de Séoul vient de condamner M. Lee à 15 ans de prison ferme et à 11,5 millions de dollars d’amende. L’ancien chef de l’Etat, âgé de 76 ans, a notamment été jugé coupable de corruption et d’abus de pouvoir, et d’avoir reçu au total plus de 18 millions d’euros de pots-de-vin. Le tribunal de Séoul a jugé que Lee Myung-bak était le propriétaire de facto d’une entreprise qui était gérée par son frère,…

Share
Read More