Un diplomate turc tué à Erbil, au Kurdistan irakien

À Erbil au Kurdistan irakien, une attaque a eu lieu ce mercredi après-midi dans un restaurant de la ville contre des responsables turcs. Dans un communiqué, Ankara confirme la mort d’un de ses diplomates dans la fusillade, un homme « tombé en martyr », et promet des représailles, sans désigner de coupables. Même si de lourds soupçons pèsent sur les rebelles du parti des travailleurs du Kurdistan. Il est un peu plus de 14h30 lorsqu’un homme armé surgit dans un restaurant chic d’Erbil. Des diplomates turcs sont en train d’y…

Share
Read More

Soudan: signature d’une déclaration politique entre les militaires et les civils

Cet accord doit déterminer le partage du pouvoir au sommet de l’État jusqu’aux prochaines élections. Il s’agit d’une avancée dans la crise soudanaise même si les négociations ne sont pas encore terminées. Cette déclaration politique est le premier accord formellement signé entre civils et militaires depuis la chute d’Omar el-Béchir début avril. Après son annonce le 5 juillet, ce document d’une vingtaine d’articles a nécessité près de deux semaines de négociations et un round final de 14h de discussions, pour aboutir à son adoption définitive. « La coalition civile avait beaucoup d’amendements. La séance…

Share
Read More

Burkina Faso: beaucoup de questions après la mort de 11 personnes en garde à vue

Au Burkina Faso, les médecins légistes sont au travail dans la capitale Ouagadougou après le décès de onze personnes, dans la nuit du 14 au 15 juillet, dans les locaux de l’unité antidrogue de la capitale. Ces personnes étaient détenues en garde à vue dans le cadre d’une enquête de la police. Pour l’heure, plusieurs questions restent encore sans réponse. Les défenseurs des droits de l’homme s’interrogent sur les circonstances qui ont conduit la mort de onze personnes dans une cellule lors de leur garde à vue. Combien de détenus se trouvaient dans la cellule de…

Share
Read More

Médiation française sur l’Iran: Macron va parler à Rohani, Trump et Poutine

En marge de sa visite en Serbie, le président français Emmanuel Macron a annoncé ce lundi 15 juillet qu’il allait s’entretenir cette semaine avec ses homologues iranien, russe et américain dans le cadre de la « médiation » française pour préserver l’accord sur le nucléaire. « La dynamique que nous avons créée ces dernières semaines, je pense, a évité le pire et des sur-réactions du côté iranien », a déclaré le chef de l’État français Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse à Belgrade. « Elle a permis de déclencher (…) un langage nouveau du…

Share
Read More

«Ennemies de l’Amérique»: Trump réitère ses attaques contre des élues démocrates

Après avoir demandé à des élues démocrates de rentrer dans les pays d’où elles sont venues, le président américain Donald Trump estime que c’est à elles, et non à lui, de s’excuser. Donald Trump persiste et signe. Après avoir invité quatre élues démocrates à « retourner d’où elles viennent » dans une rafale de tweets dominicale, le locataire de la Maison Blanche a récidivé ce lundi matin en leur demandant de s’excuser auprès des Américains. Qualifiant leurs actions d’« horribles », il les a accusées d’aimer « les ennemis de l’Amérique ». Donald J. Trump ✔@realDonaldTrump When will…

Share
Read More

RCA: Mogherini et Touadera lancent les projets de soutien au retour de l’État

La Centrafrique recevait vendredi 12 juillet la visite de Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente (sortante) de la Commission européenne. Elle s’est rendue dans la ville de Bouar avec le président de la République Faustin Archange Touadera. Une visite qui avait notamment pour objet le lancement de projets européens d’appui à la restauration de l’autorité de l’État. Avec la rénovation du camp Leclerc et la construction d’armureries, le lancement des formations de l’armée en province par l’EUTM(Mission de formation…

Share
Read More

Londres envoie un deuxième navire de guerre dans le Golfe

Le Royaume-Uni a annoncé ce vendredi 12 vendredi le déploiement d’un second navire de guerre dans le golfe Persique, deux jours après un incident avec la marine iranienne qui avait tenté, selon Londres, d’empêcher le passage d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz. Les relations entre Londres et Téhéran n’ont cessé de se dégrader ces dernières semaines et, dans un contexte extrêmement tendu, les autorités britanniques n’ont voulu prendre aucun risque. Le navire HMS Duncan va donc se rendre dans le Golfe pour relayer la frégate Montrose, déjà sur place pour continuer…

Share
Read More

Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»

C’est ce qu’a affirmé jeudi soir un représentant du Conseil militaire au pouvoir lors d’une allocution retransmise en direct à la télévision nationale. Cette annonce survient alors que militaires et opposition politique doivent signer dans les jours qui viennent un accord définitif de partage du pouvoir négocié sous l’égide de l’Union africaine et de l’Éthiopie. C’est le général Jamal Omar, un des sept membres du Conseil militaire au pouvoir, qui a annoncé la « tentative de coup d’État ». « Parmi les putschistes figurent des officiers et des soldats de l’armée, ainsi que des…

Share
Read More

Londres accuse Téhéran d’avoir voulu bloquer un pétrolier dans le détroit d’Ormuz

Le golfe Persique est le théâtre d’un incident entre l’Iran et la Grande-Bretagne. La scène a d’abord été rapportée par la télévision américaine CNN, et confirmée ce jeudi 11 juillet par Londres. Trois bateaux armés iraniens ont bien tenté d’empêcher le passage d’un pétrolier britannique, selon le porte-parole du gouvernement du Royaume-Uni. La Royal Navy a dû intervenir aux côtés de ce navire de commerce pour repousser les assauts iraniens. Ce nouvel incident intervient en pleine crise sur le nucléaire iranien. Les Gardiens de la révolution sont catégoriques : il n’y a…

Share
Read More

L’ONU doute de la volonté de la Birmanie d’œuvrer pour le retour des Rohingyas

Le retour des réfugiés Rohingyas est en suspens. La Birmanie a annoncé qu’elle allait envoyer une délégation dans des camps de réfugiés au Bangladesh pour rassurer les personnes qui souhaitent rentrer dans leur pays. Sauf que sur le terrain, entre les violences des forces de sécurité contre la minorité et les mesures pour favoriser les expropriations, rien n’indique que les autorités le veulent vraiment. Villages brûlés, disparitions forcées, viols, les Nations unies s’inquiètent du niveau deviolence qui perdure dans l’État de Rakhine (aussi appelé Arakan), 126 000 Rohingyas, y seraient déplacés. Pour…

Share
Read More