Mamadou Traoré, président du parti Union : «Le mandat d’IBK laisse à désirer jusqu’à preuve du contraire»

«Nous n’avons au contraire vu que des massacres, des révoltes, la grogne sociale et les crises politiques», fustige Mamadou Traoré. «L’an un du second quinquennat d’IBK n’a pas permis de voir une avancée considérable», regrette-t-il par ailleurs. Mamadou Traoré, président du parti Union, était le plus jeune candidat à l’élection présidentielle de 2018. Au lendemain de l’élection, dont il a déploré les conditions d’organisation, son parti et d’autres formations politiques ont créé la COFOP, qui s’oppose (toujours) à la prorogation du mandat des députés.Mamadou Traoré -que nous avons rencontré en…

Share
Read More

Joshua Wong: à Hong Kong, «nous faisons face à l’empereur Xi»

À Hong Kong, les manifestations durent depuis plus de deux mois. Il s’agissait d’abord d’obtenir le retrait par la cheffe de l’exécutif Carrie Lam d’un projet de loi d’extradition qui aurait permis que soient jugées en Chine continentale des personnes arrêtées à Hong Kong. Le projet a rapidement été suspendu, mais les manifestants veulent son retrait total. Avec désormais d’autres revendications, comme une enquête indépendante sur les violences policières, et des réformes démocratiques.Justement ce que demandait, il y a cinq ans, le mouvement étudiant des parapluies. Ses dirigeants en ont…

Share
Read More

Me Khoureychi Bâ : « J’espère que le Procureur va corriger ses bêtises »

L’avocat du journaliste Adama Gaye est dans tous ses états. Révulsé par le communiqué du procureur de la République, truffé de « confusions » et de « bêtises », Me Khoureychi Bâ a vertement tancé le maître des poursuites dans cet entretien accordé à Seneweb.   Me Bâ, le procureur vient de publier un communiqué de presse pour, dit-il, prévenir la propagation d’informations parcellaires ou inexactes sur les dossiers Guy Marius Sagna et Adama Gaye. Que vous  inspire cette sortie ?  Ce qui me révulse dans ce communiqué c’est la confusion inadmissible du procureur de…

Share
Read More

Maître Fatoumata Dembélé Dourthé : «Notre société est faite d’une sorte d’inégalité entre les hommes et les femmes»

Maître Fatoumata Dourthé est membre de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) et présidente du groupe de travail droit catégoriel qui s’occupe des droits des enfants, des femmes et de la personne en situation de handicap, les personnes vivant avec le VIH-Sida. Elle aborde dans cette interview la problématique de la violence faite aux femmes et les mesures pour y remédier. Le Wagadu : Qu’est-ce que la CNDH entreprend comme activité dans la lutte contre les violences faites aux femmes ? Me Fatoumata Dembélé Dourthé : Les femmes occupent une…

Share
Read More

Modibo Sidibé : «Il n’y a de solution durable que malienne !»

Le président du Parti FARE-An Ka Wuli à la ferme conviction que pour une sortie de crise au Mali, il n’y a de solution durable que malienne. Pour Modibo Sidibé, le dialogue et le débat ouverts et publics doivent être remis au cœur d’une action politique rénovée, avec cette urgence à engager un vrai processus inclusif de refondation de l’Etat au regard de l’état d’urgence au Mali. Lisez plutôt ! Le Reporter : Bonjour Monsieur le président, est-ce que vous diriez comme Ticken  Jah  Fakoly «que le pays va mal» ou comme…

Share
Read More

Le député de Bourem : « Des accusations erronées et gratuites », a martelé Ould Matali

Dans un entretien qu’il nous a accordé, l’honorable député de Bourem, Mohamed Ould Matali, réagi aux récentes aux récentes sanctions prises par l’ONU sur injonction de la France. Il se félicite des soutiens des populations maliennes qui dénoncent cette attitude de l’ONU. Parlant de la mini crise qui a secoué la Plateforme dont il est membre, Ould Matali, dénonce les comportements d’individus qu’il qualifie d’opportunistes. Lisez Plus tôt ! Qui est Mohamed Ould Matali ? Honorable Mohamed Ould Matali : Je m’appelle Mohamed Ould Matali, député à l’AN, élu de Bourem, membre de…

Share
Read More

Hervé Renard, ex-sélectionneur du Maroc : «Le mythe du sorcier blanc n’existe pas»

Hervé Renard avait prévu de quitter la sélection marocaine après la Coupe d’Afrique des nations 2019. Il a officialisé sa décision le 21 juillet Hervé Renard revient sur les raisons de son départ et laisse poindre son désir de rebondir rapidement. Hervé Renard a officialisé, dimanche, la fin de son aventure avec la sélection du Maroc. Il assure que les raisons de son départ ne sont pas liées à l’élimination en 8e de finale aux tirs au but face au Bénin et annonce qu’il devrait vite rebondir. Pourquoi avez-vous décidé…

Share
Read More

Anthony Fauci: «Avoir un vaccin serait le dernier clou sur le cercueil du VIH»

Cinq mille chercheurs et scientifiques sont réunis à Mexico pour la dixième édition du plus grand congrès international dédié à la recherche contre le Sida pour présenter les résultats de leurs travaux. Parmi eux, le Dr Anthony Fauci, immunologiste, directeur de l’institut national américain des maladies infectieuses, et grande figure de la lutte contre la maladie. Entretien. RFI : Le dernier bilan de l’Onusida sur l’épidémie montre que l’épidémie ralentit, mais que le rythme n’est pas suffisamment soutenu pour parvenir aux objectifs que s’est fixés la communauté internationale pour vaincre le virus d’ici…

Share
Read More

Irano-Britannique détenue en Iran: «C’est une diplomatie d’otages»

Le gouvernement britannique s’est dit mercredi « extrêmement préoccupé » par le sort de l’Irano-Britannique Nazanin Zaghari-Ratcliffe, emprisonnée depuis 2016 en Iran, après l’annonce par sa famille de son transfert dans le service psychiatrique d’un hôpital où elle serait surveillée par des Gardiens de la Révolution. Le gouvernement britannique a appelé à sa «libération immédiate». Ses proches n’ont pas eu de contact avec elle depuis plus de 48 heures et sont très inquiets. RFI a joint son mari Richard Ratcliffe. RFI : Quelles sont les dernières nouvelles que vous avez de votre femme ?…

Share
Read More

Le ministre Moulaye Ahmed Boubacar dans la zone office du Niger : « Nous répondrons à la provocation par des actions de développement »

Dans les champs de riz, à une cinquantaine de kilomètre de Ségou, après avoir procédé au lancement de la campagne agricole 2019-2020 de l’Office du Niger, au volant d’un tracteur, le Ministre de l’Agriculture Moulaye Ahmed Boubacar a galvanisé les producteurs agricoles sur la volonté ferme des plus hautes autorités à les soutenir et que les actions de développement seront la réponse à toute provocation contre notre pays. Dans cette interview qu’il accordait à la presse à chaque étape de sa tournée de 48 heures (du 8 au 9 juillet)…

Share
Read More