Gao : Le commandant du secteur 1 assure et rassure

Le commandant du secteur1, le Colonel Yacouba Sanogo, s’est rendu successivement du 31 octobre au 1er novembre 2018 à Téssalit, Indélimane et à Ménaka. Objectif, s’imprégner des conditions de vie et de travail des hommes engagés sur le théâtre des opérations. Il était accompagné par le représentant du commandant de la Force Barkhane. Les échanges avec la troupe ont porté principalement sur l’aspect de la sécurité et les conditions de vie et de travail des éléments en zone d’opération. Occasion pour le colonel Yacouba Sanogo d’apporter le message d’encouragement et…

Share
Read More

Gao : Le MOC une nouvelle fois endeuillé par la mort de 7 de ses éléments

Le Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) de Gao censé prendre en charge les patrouilles mixtes, a une nouvelle fois été endeuillé, le mercredi 24 octobre dernier. En effet, 7 de ses éléments dont la plupart du GATIA ont succombé suite au passage de leur véhicule sur un engin explosif dans la localité de Indjarsammane, située au nord-ouest de Ménaka. Parmi les défunts figurait le capitaine Salim ag Afourwaj, un cadre militaire du GATIA. Ce mouvement, à travers son secrétaire général, Fahad Ag Almahmoud a annoncé l’ouverture d’une enquête pour identifier…

Share
Read More

Mécontentes des agissements du Président de l’APCAM Bakary Togola : Les femmes de Tiénkoungoba menacent de marcher nues sur Bougouni

Face à l’insistance du Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola, à vouloir faire main basse sur leur réserve foncière, les femmes du village de Tiénkoungoba menacent de marcher nues sur Bougouni. Elles entendent manifester contre l’arrestation de leurs maris et de leurs fils.  C’est la chasse à l’homme à Tiénkoungoba depuis les affrontements entre deux villages en mi-octobre suite à la volonté de Bakary Togola de faire main basse sur 240 hectares de terres cultivables de ce village. Selon des sources crédibles, sur instruction…

Share
Read More

Programme d’urgence pour la relance du développement des régions du Nord : Les conventions paraphées s’élèvent à 7, 7 milliards de FCFA

Sous la présidence du Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Hamadou Konaté, a eu lieu, le 22 octobre 2018, dans la salle de conférence du département de la solidarité, la cérémonie de signature des conventions de maîtrise d’ouvrage déléguée de la phase IV du programme d’urgence pour la relance du développement des régions du Nord (PURD/RN) entre d’une part, l’AGETIER (Agence pour la Gestion et l’Exécution des Travaux d’Infrastructure et d’Equipements Ruraux) et les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et de Taoudéni pour s’occuper des travaux et la…

Share
Read More

Décentralisation poussée : La population de l’ex-arrondissement de Farako veut son cercle

Avec le nouveau découpage administratif, les ressortissants de l’ex-arrondissement de Farako situé sur la rive gauche du fleuve Niger  dans le cercle de Ségou exigent à ce que leur localité soit érigée  en cercle. Après la première réunion préliminaire tenue en fin de la semaine dernière, une seconde est prévue pour ce jeudi 25 octobre en vue d’accélérer les choses. Comme on le dit très souvent, mieux vaut tard que jamais. Cette prise de conscience générale  permettra à cette zone longtemps délaissée par les autorités du pays de sortir de…

Share
Read More

Tombouctou : Le CJA identifie les officiers de la CMA auteurs de l’exécution de civils

La tension n’est toujours pas retombée depuis l’assassinat de quatre civils dont des mineurs dans le campement nomade de Inghounane, situé à 7 km de la ville de Rahrouss, côté rive gauche du fleuve Niger. Cette attaque avait également causé la blessure de deux personnes âgées dont une femme par balle. Les assaillants seraient venus de Tadoumount, localité située à environ 55 km à l’est de Ber, dans la région de Tombouctou. C’est dans ce campement qu’un poste de la CMA a été attaqué le jeudi 11 octobre dernier, causant…

Share
Read More

Nara : Les populations barricadent les voies d’accès à leur localité

Hier, lundi 15 octobre 2018, les populations du cercle de Nara ont barricadé les voies d’accès menant à leur localité. Par ce coup de force, elles veulent obliger les autorités à bitumer leur route. « Nous sommes fatigués, nos routes sont impraticables. M algré que Nara soit beaucoup sollicité par les exportateurs de moutons, nous n’avons pas de route, nous vivons un véritable calvaire ! », se plaint Mohamed Sylla. Le jeune homme interpelle les autorités maliennes afin que Nara, qui souffre déjà du manque d’eau et de l’insécurité, puisse…

Share
Read More

Kayes : Grande marche le samedi prochain pour réclamer un scanner pour la ville

L’hôpital Fousseyni Daou de Kayes est très mal équipé. Ce manque de plateau de plateau technique digne de ce nom au sein de la plus grande structure de la première région est source de beaucoup de désagréments pour la population. A Kayes, les blouses blanches sont obligées d’évacuer les malades à Bamako, pour faire l’examen du scanner et certains examens biologiques. À en croire les kayesiens, l’absence du scanner est l’arbre qui cache la forêt, car dans cette infrastructure, beaucoup de services ne fonctionnent plus convenablement. Las d’attendre, les Kayesiens…

Share
Read More

Insécurité à Mopti : Dan Nan Ambassagou appelle le gouvernement à s’assumer

La cinquième région du Mali, Mopti, devient un véritable nid d’insécurité et cela malgré la signature d’un engagement pour le cessez-le-feu par la milice dogon le 27 septembre dernier. Face à la multiplication des atrocités dans cette zone, la population dogon perd de plus en plus confiance au groupe d’autodéfense qui interpelle le gouvernement malien à travailler à asseoir plus de sécurité dans cette région afin de voir la paix y régner. Le chargé de communication de ce groupe, joint par nos soins, nous explique les situations récentes dans la…

Share
Read More

Visite du Premier ministre dans la région de Mopti : Sous le double sceau de l’école et de la réconciliation

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye MAIGA, à la tête d’une importante délégation composée de ministres et de parlementaires de la 5ème région, a effectué une visite de 24 heures dans la région de Mopti le 2 octobre 2018.  Ce quatrième déplacement du Chef du Gouvernement dans la région depuis le début de l’année avait pour objectif de constater le retour progressif des services sociaux de base dans le Centre de notre pays, dans le contexte de la rentrée scolaire 2018-2019. Il visait également à accompagner la volonté des populations à…

Share
Read More