Le Cameroun sous le choc après l’assassinat des sept enfants dans leur école

Des chaussures abandonnées à la hâte, une gourde, deux bols de goûter, un petit blouson. Voilà tout ce qu’il reste dans la salle de classe. Et du sang, partout. Sur le mur, éclaboussé de rouge, juste à côté du tableau noir ; sur les bancs désormais vides ; sur un livre ouvert à même le sol. Il y a aussi ces restes d’un cerveau humain qu’on a recouvert de sable, comme pour effacer l’horreur, en vain. Samedi 24 octobre, un groupe d’hommes armés a pris d’assaut la classe de 6e…

Share Button
Read More

Haut-Karabakh: bataille décisive pour le contrôle du corridor de Latchine

Dans le conflit du Haut-Karabakh, les forces azerbaïdjanaises continuent leur progression dans la conquête de cette province qu’elles avaient perdue au moment de la chute de l’URSS. Après un mois de combat jour pour jour, une bataille décisive semble s’amorcer pour le contrôle du corridor de Latchine, qui en cas de victoire pour les forces azerbaidjanaises leur permettrait d’isoler complètement le Haut-Karabakh lui-même de l’Arménie. C’est une bataille décisive qui s’engage. Depuis une semaine, les forces azerbaïdjanaises ont conqui le flan Sud du Haut-Karabagh, toute la vallée qui longe la rivière…

Share Button
Read More

La Turquie s’insurge contre une caricature moquant Erdogan en une de « Charlie Hebdo »

Diffusée en ligne mardi soir, elle montre le président turc en tee-shirt et sous-vêtements, en train de boire une bière et de soulever la jupe d’une femme portant le voile, dévoilant ainsi ses fesses nues. La tension monte d’un cran entre la France et la Turquie. Ankara a vivement réagi, mardi 27 octobr, à une caricature de son président Recep Tayyip Erdogan à paraître en une mercredi dans Charlie Hebdo, accusant l’hebdomadaire satirique français de « racisme culturel ». « Nous condamnons cet effort tout à fait méprisable de la part de cette publication pour…

Share Button
Read More

Tanzanie: ni la prison ni les balles n’ont découragé l’opposant Tundu Lissu

D’innombrables arrestations et une tentative d’assassinat lors de laquelle il fut criblé de balles n’ont pas découragé Tundu Lissu, avocat et opposant tanzanien, candidat à la présidentielle de mercredi face au président John Magufuli, qu’il qualifie de dictateur. Séquelle visible de cette tentative d’assassinat en 2017, qu’il assure politiquement motivée et au cours de laquelle il fut touché par 16 balles, l’homme de 52 ans, petit et trapu, boitille après avoir subi 20 interventions chirurgicales. Ce qui ne l’empêche pas de faire énergiquement campagne depuis son retour fin juillet en Tanzanie,…

Share Button
Read More

Guinée: Amnesty International dénonce «des tirs à balles réelles» des forces de sécurité

Alors que les violences post-électorales en Guinée ont fait au moins 18 morts d’après le gouvernement, une trentaine selon l’opposition, depuis le scrutin du 18 octobre, Amnesty International a déclaré dimanche 25 octobre que les forces de sécurité avaient tiré à balles réelles contre des manifestants. Selon l’ONG de défense des droits de l’homme, il y a des preuves que des membres des forces de sécurité guinéennes ont tiré « à balles réelles ». L’organisation de défense des droits de l’homme explique avoir travaillé à partir de témoignages, de photos et de vidéos authentifiées…

Share Button
Read More

Insultes d’Erdogan contre Macron : Paris rappelle son ambassadeur

Le gouvernement français a rappelé «pour consultation» son ambassadeur en Turquie. Une réponse aux propos tenus samedi par le président turc, quelques jours après l’attentat de Conflans et la riposte de l’exécutif dans l’Hexagone. Rien ne va plus entre la France et la Turquie. Samedi soir, le gouvernement français a décidé de rappeler «pour consultation» son ambassadeur en Turquie. Ce signal se veut une réponse forte aux propos tenus samedi par le président Erdogan. «Quel problème a cette personne dénommée Macron avec les musulmans et l’islam ? Macron a besoin de soin au niveau mental»,…

Share Button
Read More

Présidentielle : La manipulation sur les réseaux sociaux est très américaine

Les opérations de manipulation d’électeurs par la Russie lors de la dernière élection présidentielle américaine ont entaché la réputation des réseaux sociaux, Facebook en tête. Les plateformes sont soucieuses de ne pas répéter le traumatisme de 2016, mais cette année, assurent les experts, les rois de la désinformation sont bien américains. A coups de vidéos, de photos, de montages faux ou trompeurs, partagés à toute allure, les groupes qui sont à l’origine de ces manipulations cherchent à se faire passer pour de vrais individus, à tendance conservatrice, et à semer…

Share Button
Read More

Des manifestations anti-Macron dans l’ouest de la Libye

Plusieurs manifestations se sont déroulées dimanche 25 octobre dans l’ouest de la Libye pour protester contre les propos d’Emmanuel Macron défendant la publication des caricatures du prophète Mahomet. L’occasion pour les autorités de Tripoli, proches de la Turquie, de renouveler leur méfiance envers la France, accusée de soutenir l’autorité rivale de l’est et plus particulièrement le maréchal Khalifa Haftar. Des actions pour dénoncer la défense des caricatures du prophète Mahomet par Emmanuel Macron se sont déroulées dimanche 25 octobre dans l’ouest libyen. Elles ont été organisées par le mufti de Tripoli. Mais à Tripoli,…

Share Button
Read More

Burkina Faso: le président Kaboré dresse le bilan de son quinquennat

Au Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a fait le bilan de cinq ans passées à la tête du pays : lutte contre le terrorisme, Covid-19 et ses conséquences, G5 Sahel, conflits sociaux, etc. Le 15 octobre dernier sur les antennes de RFI, il annonçait qu’il n’avait pas refusé la main tendue de l’ex-président Blaise Compaoré. Plusieurs responsables politiques de l’opposition avaient qualifié cette sortie de promesse électorale visant à attirer les partisans des exilés notamment Blaise Compaoré. Le chef de l’État a rejeté ces accusations. Sur la réconciliation nationale,…

Share Button
Read More

RDC: le président Tshisekedi annonce des consultations en vue d’«une union sacrée»

Félix Tshisekedi s’est exprimé vendredi soir à la nation. Dans un discours d’environ 6 minutes, le chef de l’Etat congolais a dressé la liste des divergences au sein de la coalition au pouvoir et a annoncé son intention d’ouvrir des consultations avec les leaders des partis politiques dès la semaine prochaine.   Certains s’attendaient à une dissolution, d’autres à la nomination d’un informateur pour former un nouveau gouvernement mais finalement le chef de l’Etat congolais se contente de lancer un avertissement à l’égard de son partenaire, le FCC de Joseph…

Share Button
Read More