Libye: la diplomatie algérienne entre dans la danse

Jean-Yves Le Drian était en visite à Alger ce mardi. Il s’est entretenu avec le président Abdelmadjid Tebboune, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères. Il a été question des relations entre les deux pays, mais aussi de la Libye. Sur ce dossier, la diplomatie algérienne multiplie les rencontres pour faire entendre sa position. Elle partage avec la Libye 1 000 kilomètres de frontière où sont mobilisés plus de 50 000 militaires. Pour l’Algérie, la déstabilisation du pays voisin est une question de sécurité. Sécurité nationale d’abord, mais aussi pour…

Share
Read More

Libye: l’UE veut relancer l’opération navale Sophia pour contrôler l’embargo

Après la conférence de Berlin, les 28 ministres des Affaires étrangères de l’UE se sont rencontrés ce lundi. Mais aucun résultat tangible sur la relance de la surveillance maritime de l’embargo en Méditerranée n’a émergé. Les Européens ont formellement décidé de relancer l’opération Sophia. Cette mission militaire européenne avait engrangé des résultats tangibles dans la surveillance de l’embargo sur les armes, mais elle ne dispose plus de navires depuis dix mois. Les Européens ne sont pas parvenus ce lundi à reconstituer une escadre qui pourrait reprendre son travail. Étant donné qu’il arrivait…

Share
Read More

Venezuela: Guaido va rencontrer Pompeo avant de se rendre à Davos

Après deux semaines de lutte pour son perchoir au Venezuela, Juan Guaido entame une tournée mondiale. Il est à Bogota depuis ce week-end malgré son interdiction de quitter le territoire vénézuélien. Il doit y rencontrer Mike Pompeo ce lundi 20 janvier dans le cadre d’un sommet contre le terrorisme. Dans le même temps, le président Nicolas Maduro s’est dit prêt à engager des négociations avec les États-Unis. C’est la deuxième fois en un an que Juan Guaido défie son interdiction de sortie du territoire. Il aurait traversé la frontière colombienne…

Share
Read More

Week-end de violence au Liban face à l’inertie du gouvernement

Pour le deuxième jour consécutif, de violents affrontements ont opposé, ce dimanche 19 janvier à Beyrouth, manifestants anti-gouvernementaux et forces de l’ordre, faisant au total plus de 500 blessés. Malgré la gravité de la crise, les dirigeants libanais ne parviennent pas à s’entendre sur la formation d’un nouveau gouvernement censé mener des réformes de fond pour freiner l’effondrement économique et social du pays. Pour le deuxième soir consécutif, de violents affrontements ont opposé dimanche à Beyrouth des manifestants antigouvernementaux et les forces de l’ordre. Des renforts de l’armée et de la police anti-émeutes…

Share
Read More

Liban: nouveaux affrontements à Beyrouth au lendemain de violences inédites

Pour la deuxième journée consécutive, de violents affrontements ont opposé ce dimanche 19 janvier des manifestants et la police au Liban où la colère populaire enfle à cause de la crise économique et sociale. La Croix-Rouge libanaise fait état d’un bilan provisoire de 70 blessés, dont 30 transférés vers des hôpitaux. Les mêmes scènes de violences que samedi se sont reproduites dans le centre-ville de Beyrouth ce dimanche. Des centaines de jeunes gens, venus des différentes régions du Liban, plus particulièrement du Nord du pays, se sont rassemblés devant le Parlement…

Share
Read More

Liban: soirée de violence sans précédent depuis le début de la contestation

Près de 400 personnes ont été blessées, samedi 18 janvier à Beyrouth, dans des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Un niveau de violence exceptionnel depuis le début du mouvement de contestation il y a trois mois. Quelque 377 personnes, dont des dizaines d’agents de police, ont été soignées sur place ou transportées vers des hôpitaux, lors des heurts qui ont secoué samedi soir les abords du Parlement et de la place des Martyrs, épicentre de la contestation à Beyrouth, selon les bilans de la Croix-rouge libanaise et de la défense civile compilés…

Share
Read More

Municipales et «gilets jaunes»: la «suite logique» passe par l’action locale

Après plus d’un an de mobilisation, les « gilets jaunes » cherchent à pérenniser leur action. Alors que certains continuent les manifestations, d’autres réfléchissent à enraciner leur mouvement au niveau local. Et cela peut passer par une implication politique aux municipales des 15 et 22 mars 2020. La volonté de renier tout système politique et syndical du mouvement des « gilets jaunes » aurait-elle changé ? Tandis que les manifestations aux côtés des syndicats s’enchainent, les « gilets jaunes » cherchent à perenniser et trouver une suite à leur mouvement qui rassemble de moins en moins dans la rue. Quitte à prendre part…

Share
Read More

Le Sénat américain ouvre solennellement le procès en destitution de Trump

Le procès de Donald Trump devant le Sénat a formellement commencé ce jeudi 16 janvier. Les sénateurs qui vont juger le président ont prêté serment au cours d’une séance particulièrement solennelle, en commençant par l’entrée dans l’hémicycle du Sénat du président de la Cour suprême en toge noire dans un silence total. Le plus haut magistrat du pays a lui-même prêté serment sur la Bible avec parfois une certaine hésitation. Il faut dire que c’est seulement la troisième fois de l’histoire qu’un tel évènement se produit au Capitole. John Roberts…

Share
Read More

Retraites: relance de la mobilisation pour le retrait du projet

Alors que la barre des 40 jours de grève vient d’être franchie, l’intersyndicale, formée de la CGT, FO, la FSU, Solidaires, la CFE-CGC et trois organisations de jeunesse, réclame toujours le retrait du projet de système universel par points. Même si les syndicats dits réformistes n’ont de leur côté pas appelé à manifester cette semaine, on peut s’attendre à des actions très différentes dans tout le pays. Ce mardi, la mobilisation commence avec une nouvelle opération « ports morts » lancée par la CGT Ports et Docks. Elle appelle les salariés du…

Share
Read More

Crise au FPI : Les aveux de Laurent GBAGBO sur le congrès de Mama

Jusqu’au weekend de ce Samedi 03 et Dimanche 04 Janvier 2020, le Front Populaire Ivoirien, ex-parti au pouvoir en Côte d’Ivoire, était noyé dans une crise politique sans précédent, avec une rivalité des plus acerbes, entre Pascal Affi NGUESSAN, Président statutaire du parti et Laurent GBAGBO, ex-Chef d’état et Fondateur du FPI. A l’origine de cette crise, la volonté de Pascal Affi NGUESSAN d’engager le parti dans le jeu politique en l’absence de son leader naturel, Laurent GBAGBO, toujours sous le coup d’une procédure judiciaire à la Cour Pénale Internationale,…

Share
Read More