Suspecté de détournement d’argent des paysans : Bakary Togola bientôt assigné en justice

Le président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture du Mali (Apcam), Bakary Togola devrait s’expliquer devant le juge pour une histoire de détournement de plus de 20 milliards de F CFA des paysans.  La révélation sur la plainte en détournement d’argent des paysans a été faite le dimanche 14 juillet 2019 dans la soirée, par le Pr. Clément Dembélé, président de la Plateforme contre la corruption et le chômage des jeunes (PCCC). Ce dernier était l’un des invités du débat “Théma”, d’Africable Télévision dont le thème portait sur la “lutte contre la…

Share
Read More

L’honorable Mataly visé par une sanction des Nations Unies : Révoltées, les communautés du Nord projettent une manif demain, à Gao !

ur une proposition injuste de la France, cinq personnes doivent faire face aux sanctions de l’ONU. Parmi ces cinq personnes figurent l’élu RPM de Bourem, Mohamed OuldMataly. Ce député est accusé injustement d’entrave à l’application de l’Accord pour la paix. La stupéfaction de plusieurs observateurs fut grande en apprenant la nouvelle. Comment diantre l’honorable Mataly qui s’est toujours battu corps et âme pour la résolution définitive de la crise dans la partie septentrionale malienne et pour recoudre le tissu social peut être un obstacle à la mise à application de…

Share
Read More

La faim poursuit sa progression dans le monde

Selon un rapport publié ce lundi 15 juillet par les Nations unies, la faim dans le monde affectait 821,6 millions de personnes en 2018, contre 811 l’année précédente. Après des décennies de baisse, il s’agit de la troisième année consécutive de hausse de la sous-alimentation, appelée aussi insécurité alimentaire. Après des années de baisse, la sous-alimentation ne cesse d’augmenter depuis 2015. L’année dernière, elle touchait 821,6 millions de personnes, indique un rapport annuel publié ce lundi par plus organisations des Nations unies. Une personne sur neuf souffre ainsi de la faim. En…

Share
Read More

Compte-rendu du point de presse du patriarche Touré : «Ce que j’ai dit à Karim Keïta»

Le patriarche Touré a animé, le jeudi 11 juillet à partir de 12 h 15 minutes, une conférence de presse dans le vestibule de la famille Touré sise à Bagadadji en commune II du District de Bamako. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour : la visite de Karim Keïta dans la famille Touré le 9 Juillet 2019. Le Patriarche était assisté pour la circonstance, des proches, témoins de la visite du sieur Karim Keïta. Selon le Patriarche, la visite de Karim Keïta ne s’inscrivait nullement dans le…

Share
Read More

Logements sociaux : Le Ministre Hama Ould Sidi Mohamed Arbi s’imprègne des difficultés des entreprises de construction

Le  Ministre  de  l’Habitat, de  l’Urbanisme et du logement social, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi, a effectué une descente  de terrain sur  le  site  des logements sociaux de N’Tabacoro. Il a été reçu par  les responsables  d’entreprises de construction de  la zone.  Le Président  Directeur général (PDG)  du  Groupe d’Entreprise  de Construction Immobilière (GECI), Cheick Kéita, a dressé  le point de son entrevu avec le ministre  et ses hommes, concernant leur domaine d’intervention. Nos impressions, a-t-il dit, sont grandes. On a été comblé par rapport à son arrivée sur notre…

Share
Read More

Syndicalisme : La section syndicale des domaines et du cadastre renforce les capacités de ses membres

La section syndicale des domaines et du cadastre a tenu, le samedi 13 juillet 2019, une session de formation à l’intention des membres de son comité venus de l’intérieur et du district de Bamako. Cette formation deuxième du genre depuis la mise en place du bureau du comité syndical des domaines et du cadastre, le 24 avril 2018, a pour objectif de renforcer les capacités des syndicalistes pour une meilleure lutte syndicale. La rencontre a enregistré la présence du secrétaire général de l’UNTM (Union nationale des travailleurs du Mali), Yacouba…

Share
Read More

France: la loi sur l’aide au développement repoussée, les ONG s’inquiètent

Alors que l’exécutif français s’était engagé à augmenter sensiblement l’aide publique au développement, la présentation du projet de loi est régulièrement repoussée : prévue en août, elle a été décalée une nouvelle fois. Les ONG craignent que l’APD fasse les frais des économies budgétaires. En France, le projet de loi censé être présenté au Parlement devrait encadrer la nouvelle version de l’aide publique au développement (APD), avec une augmentation progressive jusqu’atteindre 0,55% du produit intérieur brut (PIB) français et recentrée vers les pays les plus pauvres. La parution du texte en…

Share
Read More

À Paris, le Panthéon brièvement occupé par des centaines de sans-papiers

Plusieurs centaines de travailleurs sans-papiers ont occupé le Panthéon, en plein cœur de Paris, ce vendredi 12 juillet, pour réclamer leur régularisation et un rendez-vous avec le Premier ministre. À l’initiative des collectifs Droits devant et Gilets noirs, quelque 700 sans-papiers et leurs soutiens ont brièvement occupé le Panthéon ce vendredi après-midi. L’imposant monument, où sont inhumés de grands personnages du pays, a été évacué dans le calme et les occupants ont patienté à l’arrière du bâtiment, encadrés par les forces de l’ordre. La plupart d’entre eux travaillent ou ont…

Share
Read More

L’OIM et le HCR appellent à la libération des migrants détenus en Libye

Une semaine après une frappe qui a touché un centre de migrants à Tripoli, faisant plus de 50 morts, les organisations internationales appellent à la libération de tous les migrants détenus en Libye. Selon le Haut-Commissariat aux réfugiés et l’Organisation internationale des migrations, environ 5 600 réfugiés et migrants sont actuellement retenus. Le centre de détention de Tajoura est désormais fermé. Mardi, les autorités libyennes ont ouvert les portes et les quelque 400 migrants, la plupart des Érythréens, des Soudanais, des Somaliens, sont partis à pied en direction d’un centre du Haut-Commissariat…

Share
Read More

Soumana Sako : « Le soit disant dialogue national inclusif est un cheval de Troie pour faire entériner le projet démocratique de révision constitutionnelle… »

Les responsables de la CNAS Faso Hèrè ont animé, hier mercredi 10 Juillet 2019 à leur siège, un point de presse. Objectif : expliquer pourquoi ils ne prendront pas part au dialogue national inclusif. Pour le parti dirigé par l’ancien Premier ministre Soumana Sako, le « dialogue national inclusif est un cheval de Troie pour faire entériner le projet démocratique de révision constitutionnelle comme moyen devant faciliter la mise en œuvre de l’Accord d’Alger.» Annonce comme un projet mort-né pour certains maliens, et un projet diviseur au lieu de rassembler,…

Share
Read More