Le C25 compte «aller à l’assaut de Macky»

Le collectif C25 compte passer à la vitesse supérieure. Ces leaders de l’opposition ont donné le mot d’ordre pour aller au combat contre le régime en place. C’est son porte-parole, Mamadou Diop Decroix, qui l’a fait savoir lors de leur conférence de presse, tenue ce lundi suite à la publication, par le Conseil constitutionnel de la liste définitive des candidats à la présidentielle. «Il est l’heure d’aller au combat. On demande à tous les jeunes de toutes les communes de s’organiser pour aller à l’assaut de Macky Sall, lance Decroix.…

Share
Read More

Soutien aux actions du Président IBK : Le RPM et l’ASMA liés par une alliance autour de 3 points

Pour faire face aux multiples défis des réformes institutionnelles et des prochaines élections législatives et régionales en 2019, le parti du Rassemblement pour le Mali (RPM) et le Convergence des forces patriotiques (ASMA-CFP) scellent une alliance. Désormais, les deux partis politiques, le RPM (parti présidentiel) et l’ASM-CFP ( du Premier ministre) travaillent sur plusieurs points dont des cadres de concertation élargis à d’autres sujets en vue de mieux renforcer leurs liens et d’apporter des réponses politiques claires et concertées. Décidément, le rapprochement entre les partis politiques devient une réalité au…

Share
Read More

«J’ai été un peu surpris par la décision des 7 Sages»

Contrairement au Pr Babacar Guèye, la décision du Conseil constitutionnel a surpris Ngouda Mboup, professeur en droit constitutionnel à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. «J’ai été un peu surpris par la décision du Conseil constitutionnel par rapport à sa motivation et par rapport même au dispositif», signale-t-il. Au micro de Sud Fm, Mboup dit avoir noté «des contradictions par rapport à la constitution, par rapport à la loi organique relative au Conseil constitutionnel et par rapport même à son dispositif de contrôle établi le 23 décembre dernier ainsi que…

Share
Read More

Sonko tire sur Niass et Tanor : « La seule expérience qu’ils ont, c’est… »

Le député Ousmane Sonko, candidat à la présidentielle de février prochain n’a pas raté dans sa dernière sortie les alliés du président Macky Sall, Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse. Le « Patriote » leader de Pastef, repris par Les Echos, leur prête l’expérience de détourner l’agent public. « À voir les grandes personnes, assises avec nous ici, on sait qu’elles ne sont pas de celles qui s’accrochent aux lambris dorés du pouvoir. Ces vieilles personnes qui vivent du pouvoir et qui n’apportent rien au Sénégal, sauf (…). Ils vous parlent d’expérience…, la…

Share
Read More

Sénégal: climat tendu et escalade verbale entre pouvoir et opposition

Au Sénégal, le Conseil constitutionnel publie ce dimanche 20 janvier la liste définitive des candidats retenus pour la présidentielle. Cinq candidatures ont été validées dans la première liste. Des recours ont été formés par certains candidats de l’opposition, comme Karim Wade et Khalifa Sall. Les sages vont publier leur liste, alors que les passes d’armes se multiplient entre les candidats et le camp présidentiel. Pouvoir et opposition sont à couteaux tirés dans la presse sénégalaise. Il y a d’abord les propos du président Macky Sall en marge de l’inauguration d’une…

Share
Read More

Sénégal: Karim Wade et Khalifa Sall ne seront pas candidats à la présidentielle

Au Sénégal, Karim Wade et Khalifa Sall ne seront pas candidats à l’élection présidentielle du 24 février. Leurs recours ont été rejetés par le Conseil constitutionnel, qui a publié la liste définitive des 5 candidats retenus dans la nuit de dimanche à lundi. Les candidatures du président sortant Macky Sall, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Madické Niang, et Issa Sall ont été validées. Quant à Karim Wade et Khalifa Sall, ils ont épuisé toutes leurs possibilités de recours. Il est 23h30 ce dimanche lorsque le Conseil constitutionnel affiche la décision rendue…

Share
Read More

Rencontre RPM-URD : Soumi veut qu’IBK lui court derrière

Suite à la rencontre, jeudi dernier, entre une délégation de l’URD et celle du RPM,  le président du parti de la poignée de mains, Soumaila Cissé a déclaré « qu’il a rencontré le RPM et non le président IBK ». Cette proclamation du candidat malheureux à l’élection présidentielle de juillet 2018, est une entrave à la description du climat politique. En effet, à trois reprises, (lors de son investiture, de son message de nouvel an et la présentation de vœux à la société civile), IBK a tendu sa main chaleureuse, généreuse à…

Share
Read More

«Le Conseil s’est trompé, Khalifa devait être candidat» (expert)

Constitutionnaliste et membre de la Société civile, Professeur Babacar Guèye ne comprend pas la décision du Conseil constitutionnel qui a invalidé la candidature de Khalifa Sall. «Sur le plan du droit, le Conseil s’est trompé», a-t-il déclaré sur le plateau de la Tfm. Avant d’ajouter : «De mon avis, Khalifa Sall devait être candidat. Car le rabat d’arrêt dans ce cas de figure est suspensif. C’est ce que nous avons appris à nos étudiants. Moi je ne sais plus ce que nous allons enseigner à nos étudiants. Je ne sais…

Share
Read More

Mise en place du comité d’experts pour relire la Constitution : Le Gouvernement n’a-t-il pas sacrifié la politique sur l’Autel de la technicité ?

C’est par le décret 2019 PM-RM du 14 janvier 2019 que le comité d’experts pour la révision Constitutionnelle a été mis en place. Composé de 11 membres, tous choisis es-qualité, ce comité a pour mission de relire la Constitution du 25 février 1992. Il devra intégrer les nouvelles donnes et être en phase avec les textes de la sous-région. Mais le hic est qu’il risque de se buter, comme les précédents, à la farouche opposition d’une frange importante du peuple. Car, le processus de révision semble non-inclusif et manque la…

Share
Read More

Meeting d’information du CNSC sur la situation sécuritaire : Quand Ras Bath fait de la récupération politique !

A l’appel du Conseil National de la Société Civile (CNSC), plusieurs organisations de la société civile malienne s’étaient rendues au Palais de la Culture Amadou HampatéBah, le samedi dernier. C’était pour inviter les décideurs politiques à trouver la solution à l’insécurité qui sévit dans les Régions du Centre et du Nord de notre pays. Le chroniqueur et activiste politique y était présent et a mis l’occasion à profit pour jeter son venin sur le régime d’IBK. Mais, à vrai dire, ce fut une sortie ratée pour celui qui voulait entrer…

Share
Read More