Fête De L’armée : Une Armée à reconstruire !

Au service de la nation il y a 58 ans, l’Armée malienne reste et demeure notre fierté. En restructuration depuis un certain temps, elle a besoin du soutien du peuple afin de pouvoir répondre à ses attentes. Car, elle est composée de femmes et d’hommes ayant accepté de se sacrifier pour notre patrie et son drapeau tricolore : VERT-JAUNE-ROUGE. Cependant, elle a besoin d’être reconstruite pour être républicaine, au service du peuple. Puisqu’elle a perdu ses vertus depuis le coup d’état de 1991. Auparavant, elle s’assumait et agissait pour le peuple.…

Share
Read More

Amorce du second mandat d’IBK : Y a-t-il des raisons d’espérer un léger mieux ?

Les 100 jours de son second mandat à la tête du pays laisse entrevoir quelques signaux du projet « Notre Grand Mali avance » du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Mais il faut faire en sorte que les fruits tiennent les promesses des fleurs. Pari qui n’est pas gagné d’avance, tant les défis sont …colossaux ! A peine investi dans ses fonctions de président de la République réélu pour son second mandat, IBK a rapidement reconduit son Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, dont l’abnégation et l’engagement remarquables ont permis d tenir…

Share
Read More

Chronique d’un embrasement

Depuis 4 ans, des voix se sont élevées pour attirer l’attention des autorités sur le pourrissement de la situation dans la région de Mopti et une bonne partie du Centre du pays. Pour mémoire, l’association Tabital Pulaaku (Association des amis de la culture peulh) est montée au créneau moult fois, mais les autorités maliennes n’ont jamais réagi à leur cri de détresse… Retour sur quelques évènements sanglants enregistrés dans cette partie du territoire national. Le 18 novembre 2013, à Tinahamma, dans le cercle d’Ansongo, près de la frontière avec le…

Share
Read More

A quand la fin du carnage ?

C’est grave ce qui se passe au Mali. Grave qu’on nous tue des civils sous les yeux. Grave que le malien arrive à accepter cet état de faits avec, presque, de la nonchalance. Le premier jour de l’an, dans un communiqué, le gouvernement malien informait «  l’opinion nationale et internationale d’une attaque ayant fait 37 morts sur le village peul de Koulogon, commune de Koulogon Habé, dans le cercle de Bankass (région de Mopti). » L’attaque a été menée par «des hommes armés habillés en tenue de chasseurs traditionnels dozos». Selon…

Share
Read More

La gestion du pouvoir par IBK : Ou la crise de l’autorité

Les rideaux tombent sur une année 2018 très difficile pour le Mali. Le pays est en proie à de multiples crises, et les perspectives pour une embellie socio-économique semblent assez sombres. IBK, qui paraissait comme l’homme providentiel pour redonner des couleurs à un Mali, qui n’a que trop souffert des affres de la mal gouvernance, parait aujourd’hui de plus en plus fragilisé. Sa récente réélection n’enlève en rien le fait qu’il aura déçu beaucoup de ses compatriotes. Comment celui qui semblait avoir toutes les cartes en main pour redresser le…

Share
Read More

IBK et Treta sur le banc des accusés

Le président du RPM saura-t-il résister à la vague de déstabilisation en cours dans famille politique ? La question est d’autant moins superflue que les rumeurs sont de plus en plus persistantes sur le recours à un congrès extraordinaire des Tisserands. Tout est parti en effet d’un lièvre levé par l’intéressé lui-même. En voulant demander des comptes à son adversaire juré, le président de l’Assemblée nationale, sur la prorogation du mandat de la 5 ème législature, le numéro 1 du BPN ne savait certainement pas qu’il avait ouvert la boîte…

Share
Read More

Treta et les enjeux de sa présidence du RPM

Octobre 2016 – Octobre 2018. Il y a deux ans jour pour jour, le Rassemblement Pour le Mali tenait son 4è congrès ordinaire au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba. On se rappelle que lesdites assises avaient suscité grand intérêt pour un rendez-vous moult fois reporté sans doute pour éviter un péril évident qui guettait le parti présidentiel. Mais pour le plus grand bonheur des Tisserands, le combat des titans pressenti n’aura pas lieu, tant l’étoile du Secrétaire général sortant surplombait celle de ses concurrents. Bokary Treta était désigné pour ne pas dire…

Share
Read More

Nouveau découpage administratif : Déjà, source de tensions !

Koutiala et Goundam sont contre le nouveau Projet de loi portant création de nouvelles  collectivités territoriales en République du Mali. Ces localités s’insurgent contre le bradage de leur territoire.  Le nouveau projet de découpage administratif risque d’être une source de tension dans notre pays. Déclaration, manifestation, meeting et autres actions de protestations, des localités dénoncent ce projet du gouvernement. L’une des contestations a eu lieu dimanche 21 octobre 2018, dans la salle de réunion du Conseil de cercle de Koutiala. Lors du rassemblement, les acteurs ont engagé  la réflexion sur…

Share
Read More

Front social : La danse indansable de SBM

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et son Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, n’ont pas eu droit à un état de grâce. Les premières heures du second et dernier mandat du Président IBK sont marquées par une ébullition sans précédent du front social. Selon l’hebdomadaire « Le Malien », seize préavis de grève sont sur la table du gouvernement. Les magistrats sont en grève depuis plus de deux mois. Le syndicat du personnel des directions des finances et du matériel, des directions des ressources humaines observe les 15…

Share
Read More

Côte d’Ivoire/Elections locales 2018 : Quand Alassane OUATTARA sombre dans la démence pour sauver le RDR en voie de disparition

Dans quel pays sommes-nous ? Qui donne le droit à l’engeance au pouvoir à Abidjan de bâillonner les libertés citoyennes en imposant aux Ivoiriens des individus qu’ils n’ont jamais choisis ? De quel droit Alassane OUATTARA se permet-il depuis sa chambre de désigner selon son gré les vainqueurs des élections locales ? La situation est grave.  Et à l’allure où les choses évoluent, le vaillant peuple risque de se retrouver un bon jour d’Octobre 2020 avec un Chef d’état nommé, en violation de toutes les normes démocratiques. Qu’est-ce qui serait impossible puisque pour…

Share
Read More